Gasly : "Les autres s'améliorent et pas nous"

partages
commentaires
Gasly :
Par : Basile Davoine
21 juil. 2018 à 17:02

À l'issue des qualifications du Grand Prix d'Allemagne, le Français déplore l'absence de progrès chez Toro Rosso, qui traverse une situation délicate.

Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13

La situation peine à s'améliorer pour Toro Rosso, alors que le cap de la mi-saison va être franchi ce week-end. La performance des deux STR13 en qualifications à Hockenheim a démontré l'étendue des difficultés de l'écurie italienne, avec à la clé une double élimination dès la Q1. Seulement 17e de la séance, Pierre Gasly ne se contentera pas du fait d'avoir devancé son coéquipier Brendon Hartley, loin de là.

Entre un moteur Honda qui a toujours beaucoup de chemin à parcourir pour être au niveau de la concurrence, et un package d'évolutions qui ne donne pas satisfaction depuis son introduction il y a un mois, Toro Rosso est en stagnation. Le problème, comme le souligne habilement son pilote français, c'est que le reste du peloton avance, et plutôt au pas de charge. Il n'est plus rare désormais de voir les Sauber devancer régulièrement les monoplaces de Faenza.

Lire aussi :

À la lecture des chronos, il est certain qu'il n'est pas encore tout à fait l'heure de dresser un état des lieux dramatique, surtout lorsque l'on voit Gasly manquer la Q2 pour 29 millièmes, et pointer à seulement deux dixièmes de la 13e place. Toujours est-il que le résultat qui sanctionne le niveau de performance de Toro Rosso n'est pas au rendez-vous.

"Pour nous c’est compliqué en ce moment", ne cache pas Pierre Gasly au micro de Canal+. "J’ai fait un bon tour dans mon dernier run, mais on manque de performance en ce moment. Le dimanche, on sait qu’il peut toujours se passer plein de choses, donc on compte sur des rebondissements et des incidents. On va se bagarrer, on va essayer de continuer de travailler pour nous rapprocher, je ne vais pas baisser les bras."

"C’est sûr que l'on préférerait qu’il pleuve, mais pour demain c’est compliqué, ils n’annoncent pas vraiment de pluie. Les autres progressent et nous on stagne un petit peu sur les derniers week-ends, donc il faut juste travailler."

"C'est assez difficile pour nous actuellement, on est lent, c'est difficile tous les week-ends, les autres s'améliorent et pas nous. On doit travailler davantage. Dimanche, tout est possible, on va se battre, la dégradation des pneus sera importante, on aura la liberté du choix de la stratégie [de pneus]. Ce n'est pas impossible de remonter, on va devoir tout faire pour."

Suite à la pénalité moteur infligée à Daniel Ricciardo, c'est depuis le 16e rang que s'élancera Gasly dimanche. S'il avait finalement été privé de son point suite à un accrochage avec Sergio Pérez pour lequel les commissaires l'avaient jugé responsable, il pourra néanmoins prendre en exemple sa belle remontée de Silverstone, où il était parti 14e sur la grille.

Prochain article Formule 1
Ocon pense payer son absence en EL1

Article précédent

Ocon pense payer son absence en EL1

Article suivant

Officiel - Sergio Marchionne quitte la présidence de Ferrari

Officiel - Sergio Marchionne quitte la présidence de Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Qualifications
Lieu Hockenheimring
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions