Gasly "vraiment satisfait" de sa sixième place

Malgré une avarie moteur en EL2, Pierre Gasly a décroché la sixième place aux qualifications du Grand Prix de Styrie.

Gasly "vraiment satisfait" de sa sixième place

Le week-end autrichien de Pierre Gasly n'a pas débuté de la meilleure des manières. Deuxième des Essais Libres 1 du Grand Prix de Styrie, le Français a dû mettre pied à terre en Essais Libres 2 lorsqu'AlphaTauri a détecté un problème sur son unité de puissance et a remplacé le MGU-K. Privé des précieux kilomètres de la deuxième séance d'essais libres, Gasly a été malgré tout dans le match pendant les qualifications. Deux bons tours en Q3 ont été récompensés par une sixième place sur la grille de départ, aux côtés du pénalisé Valtteri Bottas.

"Franchement, c'était vraiment un très, très bon tour, c'est déjà très bien d'être sixième, d'arriver à sortir cette performance après les EL2 qu'on a ratés hier, donc on avait pas mal de travail à rattraper aujourd'hui", a-t-il commenté au micro de Canal+.

Lire aussi :

Le meilleur chrono de Gasly, 1'04"236, était à moins de deux dixièmes des temps de Lando Norris, troisième, et de Lewis Hamilton, en première ligne. L'écart entre l'AlphaTauri et la Mercedes est particulièrement faible si on le compare à la norme cette saison, cependant le Français a estimé qu'il n'aurait pas été possible d'améliorer sa marque.

"Je pense qu'honnêtement, il n'y avait pas moyen d'aller chercher les deux dixièmes", a-t-il assuré. "Je fais vraiment deux très beaux tours. La McLaren était vraiment très rapide, surtout dans les lignes droites, donc il y a des choses qu'il va falloir un peu revoir. Mais dans l'ensemble, [je suis] très satisfait."

Une grande inconnue demeure dans le clan Gasly : le rythme en course. Traditionnellement, les équipes patientent jusqu'aux EL2 pour effectuer des simulations de course. Compte tenu de son problème mécanique, le vainqueur du GP d'Italie 2020 n'a que très peu de connaissances sur le potentiel de l'AlphaTauri AT02 dans les longues distances. L'arrivée de la pluie pourrait probablement venir en aide à Gasly, car tous les pilotes seraient logés à la même enseigne.

"Franchement, on a un peu d'inconnue par rapport à la course de demain parce qu'on n'a pas fait les longs relais en EL2, donc c'est vrai que ça va être à découvrir un peu demain", a poursuivi le Français. "Après, il y aura peut-être de la pluie aussi, donc on verra ce que ça donne. Mais dans l'ensemble je suis vraiment satisfait : chaque week-end, sur des circuits différents et dans des conditions différentes, on arrive toujours à performer. C'est le plus important. Demain c'est sûr que ça ne va pas être simple avec les pneus softs au début mais on est plusieurs dans cette situation et il va falloir essayer de tirer le maximum de tout ça."

partages
commentaires
Derrière Red Bull, un quart de seconde à combler pour Hamilton
Article précédent

Derrière Red Bull, un quart de seconde à combler pour Hamilton

Article suivant

Verstappen : "La prochaine fois, je vais distribuer des photos !"

Verstappen : "La prochaine fois, je vais distribuer des photos !"
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021