Russell ne se fait "pas d'illusions" face au défi Mercedes

Confirmé par Mercedes pour la saison 2022 de Formule 1, George Russell sait que le plus dur reste à faire.

Russell ne se fait "pas d'illusions" face au défi Mercedes

C'était probablement l'annonce la plus attendue sur le marché des transferts : Mercedes a confirmé que George Russell allait remplacer Valtteri Bottas aux côtés de Lewis Hamilton à partir de la saison 2022 de Formule 1.

Lire aussi :

Russell est conscient que les attentes seront très élevées au sein de l'écurie septuple Championne du monde en titre et aux côtés du pilote le plus victorieux de l'Histoire de la F1, lui qui a passé ses trois premières saisons dans l'élite au sein de la modeste écurie Williams, et il a la ferme intention de se montrer à la hauteur.

"Je ne me fais pas d'illusions quant à la dimension de ce défi, je vais avoir beaucoup à apprendre", reconnaît le Britannique. "Valtteri a placé la barre haut, constamment performant chaque semaine ; il a remporté des victoires et des pole positions en contribuant à plusieurs titres mondiaux. Mon objectif doit être de récompenser la confiance que Toto [Wolff], l'équipe et le conseil d'administration ont placée en moi en assurant que je joue mon rôle en poursuivant ce succès, et je veux rendre mes nouveaux collègues fiers."

Russell est particulièrement enthousiaste à l'idée de faire équipe avec l'un de ses héros d'enfance, Lewis Hamilton. "L'un de ces nouveaux collègues est à mon avis le plus grand pilote de tous les temps", poursuit l'Anglais de 23 ans. "J'admire Lewis depuis que je suis en karting et l'opportunité d'apprendre de quelqu'un qui est devenu un modèle sur la piste et en dehors ne peut que m'être bénéfique en tant que pilote, que professionnel et qu'être humain."

Et cet enthousiasme est partagé par son aîné. "Je me rappelle l'avoir rencontré quand il était jeune, il rêvait de devenir pilote de Formule 1 un jour", se remémore Hamilton sur les réseaux sociaux. "Je venais seulement de réaliser mon propre rêve de devenir pilote de F1, je sais donc ce que ce jour signifie pour lui et ce qu'il va ressentir. Il est un grand exemple pour tous les jeunes, à qui il montre que les rêves se réalisent quand on s'y dédie de tout son cœur. En travaillant dur, il a gagné sa place dans notre équipe. Je suis impatient de le voir progresser en tant que pilote et de travailler avec lui pour hisser cette écurie plus haut."

 

partages
commentaires
Officiel - George Russell promu chez Mercedes en 2022

Article précédent

Officiel - George Russell promu chez Mercedes en 2022

Article suivant

Turquie et États-Unis, principaux doutes dans le calendrier

Turquie et États-Unis, principaux doutes dans le calendrier
Charger les commentaires
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021