Giovinazzi va quitter Alfa Romeo en fin de saison

Sans surprise au vu des derniers développements, il a été officiellement annoncé ce mardi qu'Antonio Giovinazzi ne serait plus pilote Alfa Romeo en 2022.

Giovinazzi va quitter Alfa Romeo en fin de saison

S'il a un temps semblé en position de pouvoir conserver son baquet chez Alfa Romeo, la position d'Antonio Giovinazzi s'est toutefois fragilisée de façon inéluctable au cours des derniers mois, notamment quand l'écurie gérée par Sauber, dans le cadre de la renégociation et de la prolongation de son partenariat avec le constructeur italien, n'a plus eu comme obligation de confier l'un de ses baquets à un membre de l'académie Ferrari.

Aussi, ce mardi, il a été confirmé officiellement d'Antonio Giovinazzi ne serait pas pilote Alfa Romeo en 2022. L'Italien ne fera pas alliance avec Valtteri Bottas et cette nouvelle, en plus de l'annonce plus tôt dans la matinée de la promotion d'Oscar Piastri en tant que réserviste Alpine, déroule le tapis rouge à la confirmation de Guanyu Zhou au poste de titulaire la saison prochaine.

Giovinazzi, vice-Champion de GP2 (l'ancêtre de la F2 actuelle) en 2016 derrière Pierre Gasly, avait participé à ses premiers Grands Prix de F1 en 2017 pour le compte de Sauber, quand il avait remplacé Pascal Wehrlein, blessé lors de la Race of Champions, à Melbourne et Shanghai. Il lui avait fallu attendre quasiment deux années complètes derrière ces apparitions pour retrouver les grilles de la discipline reine, mais avec cette fois-ci un poste de titulaire chez Alfa Romeo à compter de 2019.

Au fil de ces trois saisons complètes en discipline reine, sa meilleure performance reste jusqu'ici sa cinquième place au GP du Brésil 2019. Sur le plan comptable, sa meilleure saison est justement 2019 où il a terminé 17e du classement pilotes avec 14 unités au compteur. L'an passé, en achevant la saison à la même position, il n'avait inscrit que quatre petits points. À trois épreuves de la fin de la campagne en cours, l'Italien compte un seul point, glané à Monaco, et figure au 18e rang.

Frédéric Vasseur, directeur d'Alfa Romeo, a déclaré : "Dire au revoir à un pilote n'est jamais facile, surtout dans le cas d'Antonio, qui fait partie de l'équipe depuis si longtemps. Alors que nous nous séparons, nous allons chérir les souvenirs des bons moments et tirer des leçons des mauvais, sachant que ces moments nous ont tous fait grandir ensemble en tant qu'équipe. Nous souhaitons à Antonio le meilleur pour son avenir après la saison 2021 : d'ici là, nous avons encore trois courses pour obtenir de bons résultats ensemble et terminer l'année en force."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Stats São Paulo 2021 - Hamilton aussi fort que le Brésil !
Article précédent

Stats São Paulo 2021 - Hamilton aussi fort que le Brésil !

Article suivant

Guanyu Zhou rejoint Bottas chez Alfa Romeo en 2022

Guanyu Zhou rejoint Bottas chez Alfa Romeo en 2022
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021