Oscar Piastri nommé réserviste d'Alpine pour 2022

Un temps pressenti comme possible coéquipier de Valtteri Bottas chez Alfa Romeo en 2022, Oscar Piastri a finalement été nommé réserviste de l'équipe Alpine pour la saison à venir.

Oscar Piastri nommé réserviste d'Alpine pour 2022

Leader du championnat de Formule 2 à deux manches du terme de la saison, Oscar Piastri s'est récemment retrouvé au centre des attentions. L'Australien, membre de l'académie Alpine, sera le pilote de réserve de l'écurie française de F1 en 2022, pour suppléer les titulaires que seront Fernando Alonso et Esteban Ocon.

Si le nom de Piastri a beaucoup été cité ces dernières semaines, c'est parce qu'il a un temps semblé en position d'être le futur équipier de Valtteri Bottas chez Alfa Romeo. Toutefois, sa candidature n'effaçait pas celle de celui qui figure désormais comme le favori au baquet de la structure gérée par Sauber, à savoir Guanyu Zhou. L'annonce de l'identité du pilote qui doit occuper ce dernier baquet disponible sur la grille de la campagne 2022 a été évoquée pour l'après GP de São Paulo par Frédéric Vasseur et ne semble plus qu'une question d'heures.

Champion de Formule Renault Eurocup en 2019 puis de F3 en 2020 lors de sa première saison, Piastri mène donc le classement de la F2, là encore pour sa première saison, où il a signé trois poles, trois victoires et un total de sept podiums. Avec deux manches restantes et 36 points d'avance sur Zhou, il s'avance évidemment en favori avant la dernière ligne droite de la campagne. Or, un titre l'empêcherait de pouvoir prétendre à une nouvelle saison dans l'antichambre de la F1.

Dans le cadre de son rôle, Alpine a annoncé qu'il bénéficierait d'un "programme d'essais complet pour poursuivre sa préparation et son entraînement en vue d'un futur baquet en Formule 1".

"Je suis très heureux de rejoindre Alpine F1 Team en tant que pilote de réserve", a déclaré Piastri. "J’ai hâte d’être beaucoup plus impliqué dans l’équipe et de contribuer à ses objectifs la saison prochaine. Ce rôle est la prochaine étape vers mon but, à savoir une place de titulaire en 2023. C’est très excitant."

"J’ai démontré ce dont je suis capable ces deux dernières années en formules de promotion et je me sens désormais prêt pour la Formule 1 grâce à mon expérience acquise lors des week-ends de course. Nous allons mettre en place un important programme d’essais afin de poursuivre mon développement et parfaire ma préparation pour un volant."

"Je suis extrêmement reconnaissant envers Alpine pour son soutien. Nous avons connu deux très belles campagnes ensemble à l’Academy et je les remercie pour leur confiance dans cette nouvelle étape en vue d’un avenir encore plus radieux. Mon objectif maintenant est de terminer ma saison en Formule 2 de la meilleure façon possible avec Prema et je suis impatient de retrouver ma voiture pour attaquer en piste !"

Quant au PDG d'Alpine, Laurent Rossi, il a ajouté : "Le talent naturel d’Oscar est évident et nous nous sentons donc fiers et privilégiés de l’avoir dans notre équipe en tant que pilote de réserve à partir de l’année prochaine. Oscar a non seulement les compétences nécessaires en piste, comme il l’a démontré ces deux dernières années en formules de promotion, mais aussi une maturité et un sang-froid qui le distinguent véritablement des autres. Il a été un véritable atout pour Enstone en contribuant au programme du simulateur et des essais, et je suis convaincu que cela sera encore plus le cas dans son nouveau rôle."

"La prochaine étape sera d’assister régulièrement aux Grands Prix pour qu’il s’intègre pleinement à l’équipe de course et apprenne ce que l’on attend d’un pilote de F1 afin d’être fin prêt lorsque l’occasion se présentera. De plus, nous attendons avec impatience la contribution et l’expertise d’Oscar pour faire avancer l’écurie en 2022. Sa promotion souligne le succès de l’Alpine Academy et sa position en tant que l’un des meilleurs programmes pour jeunes pilotes en sport automobile. Nous avons hâte de voir nos espoirs continuer à s’épanouir ces prochaines années."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Les notes du Grand Prix de São Paulo 2021
Article précédent

Les notes du Grand Prix de São Paulo 2021

Article suivant

Stats São Paulo 2021 - Hamilton aussi fort que le Brésil !

Stats São Paulo 2021 - Hamilton aussi fort que le Brésil !
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021