Le gouvernement autrichien ouvert au maintien du Grand Prix

Le gouvernement autrichien assure ne pas vouloir se "mettre en travers" du maintien du Grand Prix d'Autriche, à condition que celui-ci se déroule à huis clos et puisse respecter les règles mises en place dans le pays.

Le gouvernement autrichien ouvert au maintien du Grand Prix

Tandis que le Grand Prix de France est sous la menace directe d'un report ou d'une annulation suite aux annonces gouvernementales de lundi soir, l'avenir de l'épreuve suivante figurant au calendrier est également discuté. Programmé le premier week-end de juillet, le Grand Prix d'Autriche pourrait devenir la manche d'ouverture de la saison 2020, bien que l'incertitude règne toujours quant au calendrier alternatif que la F1 parviendra ou non à mettre en place.

La semaine dernière, Ross Brawn a dessiné les contours et les conditions nécessaires pour lancer la saison dès juillet en Europe, évoquant la perspective d'événement à huis clos. Cette possibilité semble bel et bien exister en Autriche, où un point a été fait ce mercredi sur la situation. 

Lire aussi :

En Autriche, le confinement décidé pour faire face à la propagation du COVID-19 est assoupli depuis mardi, notamment avec la réouverture de certains commerces et services. Lors d'une conférence de presse organisée à Vienne, le Vice-chancelier et ministre des Sports a été directement interrogé sur les chances de maintien du Grand Prix national. "Je voudrais juste dire ceci au sujet d'une course sans spectateurs : nous ne voulons pas nous mettre en travers", a annoncé Werner Kogler avant de développer son propos. 

"C'est une situation complètement différente de celles des matchs dans un stade", a-t-il expliqué. "Les règles de distanciation sociale devraient être respectées de la même manière, bien sûr. Mais ça paraît possible d'après ce que m'ont dit les associations concernées. Je ne veux pas cacher le fait que je suis en contact avec le gouverneur de Styrie à ce sujet, car [la course se déroule] à Spielberg."

"En définitive, les fédérations sportives doivent décider elles-mêmes. J'étais également en contact avec Helmut Marko, qui pour sa part joue un rôle de correspondant chez Red Bull et a fait office de médiateur. Je lui ai dit ce qui suit, et je tiens à l'honorer : nous suivrons toutes les recommandations des associations de sports mécaniques compétentes de manière à ce qu'ils puissent voir si c'est possible ou non."

Pas d'exceptions pour le moment

Le vice-Chancelier a tenu à préciser que les règles de distanciation sociale ne seraient pas l'unique point clé pour décider du maintien ou non de l'épreuve, mais que cela dépendrait aussi des restrictions liées aux entrées et sorties dans les différents pays. Werner Kogler a ainsi rappelé que la F1 était "un convoi international dans le meilleur sens du terme"

"Je ne veux pas devancer le besoin d'une exemption ici ou là", a-t-il ajouté. "C'est qu'en principe, cela sera lié à la quarantaine ou aux certificats médicaux, qui sont aussi une possibilité. Sur le principe, la Formule 1 elle-même m'a dit que, de ce point de vue, ça pourrait fonctionner, même si une personne est d'abord mise en quarantaine. Mais je ne veux pas interférer là-dedans, je veux juste savoir que les règles existantes sont appliquées. Et je ne veux pas anticiper le fait que des dérogations seraient légitimes ou justifiées, ni dans quelle mesure elles le seraient."

"Ce qui est important pour nous, c'est que la distanciation sociale s'applique", a-t-il conclu. "Et à un moment donné, bien sûr, il y aura aussi la question des gens dans ce convoi."

Avec Maria Reyer  

partages
commentaires
Jeu F1 2020 : une date de sortie et des nouveautés

Article précédent

Jeu F1 2020 : une date de sortie et des nouveautés

Article suivant

Seidl : Le coronavirus est "le dernier avertissement" pour la F1

Seidl : Le coronavirus est "le dernier avertissement" pour la F1
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021