GP de Belgique : Todt met le sujet sur la table de la Commission F1

Jean Todt a confirmé que la FIA allait se pencher attentivement sur les leçons à tirer après le fiasco du Grand Prix de Belgique.

GP de Belgique : Todt met le sujet sur la table de la Commission F1

Deux jours après un Grand Prix de Belgique qui restera tristement célèbre pour avoir été le plus court de l'Histoire de la Formule 1, Jean Todt a décidé de prendre la parole. Le président de la FIA a réagi après le vent de critiques essuyé par la catégorie reine, qui n'a fait les frais d'une météo exécrable à Spa-Francorchamps.

Si l'incapacité à rouler en raison des conditions pluvieuses était facilement compréhensible, la gestion des événements l'a été beaucoup moins, avec deux sujets majeurs qui ont suscité des crispations : d'une part le défraiement des spectateurs présents sur place et qui n'ont assisté qu'à trois tours effectués derrière la voiture de sécurité ; d'autre part l'attribution de la moitié des points. 

"Cette édition du Grand Prix de Belgique a présenté des difficultés extraordinaires au Championnat du monde de Formule 1", constate Jean Todt. "Les fenêtres prévues par les météorologues ne sont jamais apparues au cours de la journée, et lorsqu'une petite fenêtre est apparue en fin de journée et qu'il y a eu une tentative de lancer la course, les conditions ont à nouveau rapidement empiré. Par conséquent, en raison du manque de visibilité créé par le spray derrière les voitures, nous ne pouvions pas organiser la course complète dans des conditions suffisamment sûres pour les pilotes, les commissaires ainsi que les courageux spectateurs qui attendaient depuis des heures sous la pluie, et pour qui je suis vraiment désolé. Toutes les parties prenantes en ont conscience."

"Les commissaires de la FIA ont, sur la base du Code Sportif International, stoppé la compétition pour gagner plus de temps et pour ainsi offrir aux fans une potentielle course. Malgré ces efforts, la course ne pouvait pas démarrer après les tours derrière la voiture de sécurité, et la réglementation en vigueur a été correctement appliquée. Je tiens à remercier et féliciter l'équipe de la FIA  celle de l'ASN et tous les bénévoles pour la qualité de leur travail."

Conscient de la gêne provoquée par la demi-attribution des points, qui a entraîné les critiques de plusieurs pilotes parmi lesquels Lewis Hamilton, Sebastian Vettel et Fernando Alonso, Jean Todt confirme que la question du règlement sera prochainement étudiée pour remédier à une telle situation si elle venait à se reproduire. 

"La FIA, avec la Formule 1 et les équipes, passera attentivement en revue la réglementation pour voir quelles leçons peuvent être tirées et améliorer les choses pour l'avenir", promet-il. "Les conclusions, parmi lesquelles figurera le sujet de l'attribution des points, seront ajoutées à l'ordre du jour de la prochaine réunion de la Commission F1, le 5 octobre."

Lire aussi :

partages
commentaires
Verstappen : Les courses devraient commencer plus tôt

Article précédent

Verstappen : Les courses devraient commencer plus tôt

Article suivant

McLaren espère réutiliser le moteur accidenté de Norris

McLaren espère réutiliser le moteur accidenté de Norris
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021