Boullier : Le GP de France à huis clos "n'était pas envisageable"

Au calendrier de la Formule 1, le Grand Prix de France fait partie des rares épreuves annulées et non reportées à cause de la pandémie de COVID-19. Éric Boullier explique pourquoi il ne pourra pas avoir lieu, pas même à huis clos.

Boullier : Le GP de France à huis clos "n'était pas envisageable"

La crise du coronavirus a eu un impact non négligeable sur le monde du sport automobile, et la Formule 1 n'y fait pas exception. Les dix premiers Grands Prix de la saison 2020 ont été pour la plupart reportés, certains même annulés. Ils sont trois dans ce deuxième cas : le premier est celui d'Australie, où les organisateurs ont expliqué avoir employé le terme "annulation" afin que la situation soit aussi claire que possible pour les spectateurs qui étaient déjà sur place. Le deuxième est le Grand Prix de Monaco, où l'installation des infrastructures en Principauté pouvait difficilement être réalisée à une autre période de l'année.

En ce qui concerne la course censée avoir lieu sur le Circuit Paul Ricard le 28 juin prochain, face à un contexte inédit, Éric Boullier (directeur général du GP de France) explique à Canal+ : "Tous les scénarios ont été étudiés, du huis clos au report en passant par le non-maintien lui-même. Le Grand Prix de France a un impact significatif sur l'économie de la région Sud. Cette décision s'est imposée avec les récentes décisions annoncées par l'État. On pense que c'est une décision responsable, la santé de notre écosystème F1 est primordiale."

Lire aussi :

La phase de déconfinement engagée par le gouvernement français laisse en effet peu de marge de manœuvre pour la tenue d'événements de grande ampleur. Les rassemblements publics de plus de dix personnes demeurent interdits, tandis que le président de la République a précisé dès fin avril que les "événements avec public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet prochain". Or, même sans spectateurs, l'organisation d'un Grand Prix requiert la présence de milliers de personnes – écuries, commissaires, etc...

"Ce n'est pas une question de choix", insiste Boullier. "Pour organiser un Grand Prix à huis clos, c'est beaucoup de personnes. À titre de comparaison, un match de football à huis clos, c'est – on estime – 200 personnes. Un Grand Prix de F1 à huis clos, c'est dix à 15 fois plus de personnes. C'est beaucoup de gens, nous n'étions pas en règle avec les questions sanitaires imposées par le gouvernement. Ce n'était pas envisageable."

L'idée d'un report, également envisagée, s'est aussi avérée impossible à mettre en œuvre. "On a regardé. On a discuté avec les instances fédérales et la F1. Le Grand Prix de France s'inscrit dans le cadre d'un calendrier avec d'autres Grands Prix, et ce sont la F1 et la FIA qui gèrent cela. Les disponibilités du Circuit Paul Ricard n'étaient pas adéquates, nous n'avons pas trouvé de date de report possible."

L'équipe du Grand Prix de France va désormais s'efforcer de préparer l'édition 2021 de la course, après "neuf mois de travail que nous ne verrons pas complètement sur la piste", ne manque pas de souligner Éric Boullier. En attendant, les spectateurs disposant d'un billet peuvent se rendre sur gpfrance.com pour obtenir un remboursement ou un ticket équivalent en vue de 2021.

partages
commentaires
Trois GP absents de la dernière version du calendrier 2020

Article précédent

Trois GP absents de la dernière version du calendrier 2020

Article suivant

Binotto : Sainz, un pilote "fiable" à associer au "talent pur" Leclerc

Binotto : Sainz, un pilote "fiable" à associer au "talent pur" Leclerc
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Circuit Paul Ricard
Auteur Benjamin Vinel
Comment évolue la course au développement en F1 ? Prime

Comment évolue la course au développement en F1 ?

Comme il est de coutume en Formule 1, le Grand Prix d'Espagne a vu l'introduction d'évolutions sur les monoplaces, ce qui nous a donné un meilleur aperçu de la hiérarchie de la saison 2021.

Formule 1
16 mai 2021
Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren Prime

Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren

Les premiers pas de Daniel Ricciardo chez McLaren ont été difficiles, même si l'Australien semble être sur la bonne voie. Encore faut-il confirmer après une adaptation complexe à sa nouvelle écurie.

Formule 1
15 mai 2021
Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1 Prime

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1

Il y a 35 ans, Elio de Angelis a connu un accident au Circuit Paul Ricard, lequel n'aurait jamais entraîner sa mort, et dont la Formule 1 a tiré des leçons précieuses.

Formule 1
14 mai 2021
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

Formule 1
13 mai 2021
L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021