Formule 1 GP de Singapour

Vers un GP de Singapour moins exigeant pour les freins et les pneus

Avec ses modifications pour l'édition 2023, le tracé du Grand Prix de Singapour va conserver ses caractéristiques générales mais va se montrer bien moins difficile pour les freins et les pneus.

Les voitures vont découvrir une nouvelle ligne droite de 397,9 m qui emmènera vers la fin du circuit

En raison de travaux, la séquence des virages 16 à 19 du circuit de Marina Bay, des virages à 90°C qui voyaient notamment les voitures passer sous une tribune, disparaît cette année. Pour 2023, les voitures vont donc découvrir après le virage 15 une ligne droite de 400 mètres qui débouchera sur ce qui était jusqu'ici connu comme le virage 20 (logiquement devenu 16).

Un changement de physionomie total pour cette section qui va déboucher à la fois sur un chrono global plus rapide, mais aussi réduire considérablement le travail des freins et la dégradation des pneus dans un moment crucial du tour.

"Je pense que ça va être plus facile pour les pneus parce que toutes les zones de freinage et de traction, et la dégradation qui en découle, devraient être un peu plus simples", a déclaré Tom McCullough, directeur de la performance d'Aston Martin, à Motorsport.com. "Normalement, ce qui se passe avec l'ancien tracé, c'est qu'en fin du tour, comme les pneus n'ont pas beaucoup de temps de récupération, les pneus arrière, en particulier, sont absolument surchauffés."

"Cela leur permettra de refroidir un peu, et les pneus ne seront pas aussi mauvais dans les derniers virages. Donc, en fait, cela facilite la vie, je pense, du point de vue des pneus. Vous serez toujours au maximum en termes d'appui sur le circuit en raison de tout le reste, cela ne va pas vraiment changer grand-chose."

Les voitures vont arriver au nouveau virage 16 (en bas de l'image) après une ligne droite de 400 m.

Les voitures vont arriver au nouveau virage 16 (en bas de l'image) après une ligne droite de 400 m.

Dave Robson, responsable de la performance chez Williams, a laissé entendre que les modifications du tracé ne nuiraient pas à la FW45, généralement favorisée par les circuits de vitesse. "Le changement de tracé nous aidera probablement parce que quatre virages ont été supprimés. Ce sera donc probablement utile. Mais plus sérieusement, je pense que ça va changer la nature de ce circuit de manière significative. Pas tant en termes d'appui, mais en termes de freinage, qui est toujours délicat à cet endroit."

"L'énergie avec laquelle les freins doivent composer, la dégradation des pneus arrière, sont toujours très difficiles à gérer lorsque nous arrivons dans le dernier secteur. Le fait de retirer ces virages de cette section du circuit modifie donc considérablement les caractéristiques de la piste pour tout le monde, bien évidemment. J'espère que cela jouera un peu plus sur les points forts de [notre] voiture."

Du côté d'Esteban Ocon, on espère que le nouveau virage 16 offrira une nouvelle opportunité de dépassement : "C'est une très, très bonne nouvelle", a déclaré le pilote Alpine. "Sur un circuit sur lequel on ne prend pas forcément beaucoup de plaisir à rouler, c'est une très bonne nouvelle qu'il y ait des modifications. J'espère que cela facilitera les dépassements, qui étaient impossibles auparavant. Je suis presque sûr que nous allons pouvoir nous rapprocher [de la voiture précédente], et cela va changer beaucoup de choses."

Avec Adam Cooper

Lire aussi :
Vue sur la nouvelle ligne droite.

Vue sur la nouvelle ligne droite.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Pourquoi Alpine revient à une vieille méthode pour ses tests aéro
Article suivant Aston Martin déplore une monoplace qui épuise ses pilotes

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France