Distanciation sur la grille : les préconisations de la FIA

La FIA conseille notamment aux différents championnats de ne pas procéder à un protocole de mise en grille de départ traditionnel lors de la reprise des compétitions si la distanciation physique ne peut pas y être respectée.

Distanciation sur la grille : les préconisations de la FIA

La FIA a publié une liste de recommandations pour les compétitions qui se déroulent sous son autorité, incitant à certains changements afin de lutter contre les risques de propagation du COVID-19. Le document est intitulé Return to Motor Sport et précède de quelques semaines le grand retour de certaines disciplines, à commencer par la Formule 1 le 5 juillet en Autriche.

Tous les aspects d'un week-end de compétition y sont abordés, rappelant notamment l'importance d'appliquer autant que possible la distanciation physique entre les membres des équipes, les officiels, les commissaires et les médias ou encore la nécessité de nettoyer le plus souvent possible toutes les zones du circuit. Si ces mesures apparaissent évidentes, d'autres préconisations se veulent plus radicales.

Lire aussi :

L'une d'entre elles concerne la grille de départ : si le fait d'y réunir toutes les équipes avant la course présente trop de risques de contacts entre les personnes qui s'y trouvent, il sera nécessaire d'adopter un autre fonctionnement. Une solution proposée pour éviter cette situation serait de ne pas faire de pré-grille et de faire partir les voitures directement depuis le garage avant le départ. "Il pourrait être envisagé de supprimer la procédure de grille de départ du planning de l'épreuve et de débuter le tour de formation depuis les garages", peut-on lire dans le document officiel.

Cette approche n'est toutefois pas envisagée par la Formule 1 pour le moment. La catégorie reine prévoit de maintenir une grille de départ sous une certaine forme. Le nombre de membres des équipes y sera strictement limité tandis que sa durée pourrait être réduite, en l'absence de certaines cérémonies protocolaires. "Des mesures d'atténuation appropriées pourraient être de limiter la durée de la procédure de mise en grille (moins de 15 minutes) et le nombre de personnes autorisées à travailler sur la voiture, ce qui diminuerait considérablement le nombre de contacts rapprochés", ajoute le document de la FIA.

On retrouve également le principe dit de "stratégie de séparation groupée", qui consiste à maintenir les groupes d'individus – tels que les équipes, les officiels, les médias – à l'écart les uns des autres. Le MotoGP l'a d'ailleurs déjà intégrée à son protocole sanitaire"Le nombre d'interactions entre les groupes devraient être minimisé pour réduire la transmission du virus d'un groupe à un autre", précise la FIA. "Là où les interactions entre les groupes ne peuvent être évitées, sans compromettre la sécurité, la gouvernance sportive ou la possibilité pour un concurrent de participer à une épreuve, la distanciation sociale devrait être respectée ou de l'équipement de protection personnel (PPE) devrait être utilisé pour limiter la transmission du virus."

Le bureau des commissaires sportifs sera organisé de telle manière à ce que la distanciation soit observée, et tout pilote qui y serait convoqué devra porter un masque. Certains briefings pourraient avoir lieu en extérieur si les infrastructures ne permettent pas de respecter cette distanciation, ou bien le recours à des outils de visioconférence pourrait être renforcé.

Avec Jonathan Noble 

partages
commentaires
Pirelli dévoile les pneus pour les huit GP européens
Article précédent

Pirelli dévoile les pneus pour les huit GP européens

Article suivant

La F1 n'exclut pas de courir sur "l'ovale" de Bahreïn

La F1 n'exclut pas de courir sur "l'ovale" de Bahreïn
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021