Grosjean conserve son baquet Haas pour 2020

Romain Grosjean conservera son baquet chez Haas F1 pour la saison 2020, alors que son avenir faisait l'objet de doutes ces dernières semaines.

Grosjean conserve son baquet Haas pour 2020

Günther Steiner avait promis une décision avant le Grand Prix de Singapour, c'est chose faite. Haas F1 Team a finalement décidé de miser une nouvelle fois sur la stabilité puisque Romain Grosjean conservera sa place dans l'équipe en 2020, pour faire équipe aux côtés de Kevin Magnussen. Le Français était en balance avec Nico Hülkenberg, non conservé par Renault, et a convaincu ses patrons de lui maintenir leur confiance. 

"J'ai toujours déclaré que mon souhait était de rester avec Haas F1 Team et de continuer à bâtir sur les résultats de l'équipe", insiste Grosjean. "Étant là depuis le tout début, témoin du travail consenti par Gene Haas et Günther Steiner pour rendre l'équipe compétitive, je suis naturellement très heureux de continuer à en faire partie. Finir sixième du championnat des constructeurs la saison dernière, pour ce qui n'était que la troisième année de l'écurie en compétition, c'était exceptionnel. Nous avons connu des difficultés cette saison, mais nous utiliserons l'expérience de l'an dernier et de cette année pour progresser en 2020. Je suis content de continuer à travailler avec Kevin et toute l'équipe, et de poursuivre l'aventure ensemble."

Lire aussi :

L'an prochain, Grosjean disputera sa dixième saison en Formule 1, la neuvième consécutive et la cinquième avec Haas, qu'il avait rejoint après l'aventure Lotus, dès l'arrivée de la structure américaine dans la catégorie reine début 2016. 

"L'expérience, plus précisément le besoin d'expérience, a toujours été l'un des piliers de Haas F1 Team, et avec Romain Grosjean et Kevin Magnussen comme pilotes titulaires en 2020, nous conservons un line-up qui nous donne une base solide pour poursuivre notre croissance", justifie le directeur de l'écurie, Günther Steiner. "Ils comprennent le fonctionnement de notre équipe et nous savons ce qu'ils peuvent nous apporter derrière le volant ; cela nous donne une précieuse continuité et des bases solides pour continuer à construire notre écurie. L'année 2019 a été dure pour nous avec le niveau de performance en dents de scie de la VF-19, mais notre capacité à puiser dans notre expérience commune nous aidera à apprendre, à progresser et à avancer ensemble en 2020."

Haas F1 vit une saison 2019 difficile, minée notamment par une exploitation compliquée des pneus Pirelli ainsi que par un développement raté sur la VF-19. L'équipe n'occupe que la neuvième place du championnat constructeurs, alors qu'elle avait terminé cinquième l'an passé. Elle veut donc s'appuyer sur la continuité pour retrouver une meilleure dynamique ces prochains mois. Présent dans l'équipe depuis 2017, Kevin Magnussen était assuré de rester l'an prochain puisque son contrat courait toujours. 

"J'ai eu le confort de savoir que j'allais continuer avec l'équipe en 2020 et c'était vraiment un point positif lors de cette saison 2019 qui a souvent été difficile", confie le pilote danois. "Savoir que nous pouvons travailler pour rendre les choses meilleures, améliorer notre compréhension de la situation et revenir au niveau de compétitivité que nous avons montré la saison dernière : voilà ce qui m'enthousiasme pour 2020. Nous sommes une écurie pleine de passionnés, menée par Gene Haas et Günther Steiner. Personne n'est satisfait du déroulement de la saison 2019, mais notre détermination à renverser la situation est parfaitement évidente. Je suis reconnaissant envers l'équipe d'avoir toujours cru en moi et en ce que je peux lui apporter. Nous partageons un objectif commun, et avec Romain, je vais tout donner en piste pour le reste de la saison ainsi qu'en 2020."

partages
commentaires
Flashback : le désastreux crash de Vettel à Singapour en 2017

Article précédent

Flashback : le désastreux crash de Vettel à Singapour en 2017

Article suivant

Wolff envisage une fin de saison "intense" pour Mercedes

Wolff envisage une fin de saison "intense" pour Mercedes
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021