Formule 1 Présentation Haas F1

Haas F1 présente la première livrée 2023

L'écurie Haas est la première structure à dévoiler sa livrée pour la saison 2023, marquée par l'arrivée d'un nouveau sponsor titre, MoneyGram.

7

Utilisez les flèches ci-dessus pour passer d'une photo à l'autre.

La saison 2023 commence véritablement à prendre forme ! Haas est la première équipe du paddock F1 à lever le voile sur une partie de son look pour la campagne à venir en publiant ce mardi les premières images de sa toute nouvelle livrée. Pour l'écurie fondée par Gene Haas et dirigée par Günther Steiner, l'intersaison a été marquée par l'arrivée d'un nouveau sponsor titre, l'entreprise américaine de transfert de fonds MoneyGram, qui avait été annoncée avant même la fin de saison 2022.

À l'avant, la livrée est globalement similaire à celle de l'an passé, mais le noir prend beaucoup de place et vient s'étendre au niveau des pontons, du capot moteur et de l'aileron arrière. Il s'agit de la robe de la future VF-23 mais pas de la voiture pour la saison à venir. Concernant la nouvelle monoplace, elle devrait être mise en piste pour un shakedown lors d'une journée de tournage à Silverstone le 11 février prochain, avant les essais hivernaux qui auront lieu du 23 au 25 février sur le circuit de Sakhir, à Bahreïn.

"Je partage évidemment l'enthousiasme de tout le monde au moment de dévoiler cette livrée", commente Günther Steiner. "Il s'agit d'un point de passage dans le calendrier de pré-saison, qui nous rapproche encore un peu plus de ce que l'on veut faire, à savoir courir. J'aime la livrée, elle a sans aucun doute un look magnifié et modernisé qui convient bien à l'entrée dans une nouvelle ère avec MoneyGram à nos côtés comme sponsor titre."

"C'est une période passionnante de l'année pour la F1 et c'est formidable que l'on soit les premiers à présenter notre livrée, mais notre attention se concentre sur la mise en piste de la VF-23 et sur les préparatifs de la saison. On a vraiment quelque chose à bâtir sur la base des performances de l'année dernière. Toute l'entreprise a travaillé dur pour en arriver là et, évidemment, avec Kevin et Nico, on a deux talents qui ont démontré qu'ils pouvaient marquer des points. J'ai hâte de commencer."

La livrée 2023 est présentée sur un modèle de F1 générique.

La livrée 2023 est présentée sur un modèle de F1 générique.

En dehors de son nouveau sponsor titre, qui succède dans ce rôle à Uralkali, entreprise russe spécialisée dans la potasse et remerciée sur fond d'invasion de l'Ukraine par la Russie début 2022, Haas a en effet fait le choix de l'expérience pour son duo de pilotes. Si Kevin Magnussen, arrivé au pied levé l'an passé pour remplacer un Nikita Mazepin lui aussi viré manu militari en raison de la crise internationale, a été maintenu après avoir signé un contrat pluriannuel et s'être montré suffisamment convaincant sur le plan sportif (avec une pole à la clé à Interlagos), Nico Hülkenberg prend la suite de Mick Schumacher.

L'Allemand, âgé de 35 ans et auteur de 181 départs, fait donc son retour en Formule 1, plus de trois ans après sa dernière saison de titulaire avec Renault et après avoir participé à un total de cinq Grands Prix entre 2020 et 2022, à chaque fois en remplacement de pilotes touchés par le COVID. Haas a donc fait un choix diamétralement opposé aux saisons 2021 et 2022 (initialement) concernant son line-up en privilégiant cette fois l'expérience.

Pour Gene Haas, propriétaire et fondateur de l'écurie, l'objectif pour les mois à venir est limpide : "On aborde cette saison en étant portés par les excellentes performances de l'an dernier et le retour dans les points. L'objectif pour la saison 2023 est naturellement de reproduire ça plus régulièrement et, avec Kevin Magnussen et Nico Hülkenberg, je suis convaincu que l'on a un duo de pilotes expérimentés plus que capable d'aller chercher ces points chaque dimanche."

LIRE AUSSI - Nico Hülkenberg : dans la tête d'un pilote revigoré pour la F1

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Une troisième F1 par écurie sur certains GP ? Montoya soumet l'idée
Article suivant Pourquoi l'inexpérience de Piastri n'inquiète pas McLaren

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France