L'ambition de Haas en 2021 ? "Limiter les dégâts"

Haas assume le "risque" inhérent à sa stratégie d'abandonner le développement de sa monoplace 2021 et n'ambitionne qu'une chose : limiter les dégâts.

L'ambition de Haas en 2021 ? "Limiter les dégâts"

L'équipe Haas a rapidement fait le choix, pour sa saison 2021, de pleinement concentrer, dès que cela était possible, ses ressources en matière de tests aérodynamiques sur 2022, en vue de la préparation du passage à la réglementation technique révolutionnaire qui sera mise en place en F1. Concrètement, cela veut dire qu'une fois les tests de Bahreïn (du 12 au 14 mars) terminés, la VF-21 ne fera plus l'objet d'un développement de la part de l'écurie américaine, sauf catastrophe.

Günther Steiner, qui dirige l'écurie, est conscient du risque d'une telle stratégie, notamment au sujet du niveau de performance stable au fil de l'année qui pourrait signifier un recul dans la hiérarchie, mais il estime qu'il faut l'accepter. "Oui, il y a ce risque, mais nous devons vivre avec ce risque", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Nous devons avoir une vision globale à moyen et long terme, pas à court terme."

Lire aussi :

"Si nous ne voyons que le court terme, alors en 2022 on se dira : 'Pourquoi n'avons-nous pas travaillé sur la voiture 2022 ? On ne peut plus revenir désormais'. Il est très difficile de rattraper son retard avec les restrictions aéro et le budget plafonné. Donc il faut en faire le plus possible à l'avance."

"La saison [2021] va être assez difficile, nous le savons. Nous nous y préparons. Nous en ferons autant que possible cette année pour le moyen terme, en compromettant le court terme au niveau des gains en faveur du moyen/long terme. Pour l'instant c'est notre projet."

Dans ces conditions et avec un duo de pilotes composé de deux rookies, Mick Schumacher et Nikita Mazepin, quels sont les objectifs de l'écurie Haas pour le championnat qui arrive ? "La limitation des dégâts, essayer de faire de notre mieux. Pour moi, la réussite serait que les deux pilotes soient préparés pour l'avenir à la fin de l'année. Le succès serait d'apprendre afin de ne plus avoir de problèmes en 2022, si l'on se dit qu'ils sont des pilotes rookies et qu'ils doivent encore apprendre."

"Ils vont apprendre pendant une année, et je pense que ce sera une bonne opportunité, car la pression ne sera pas aussi haute que quand vous avez une bonne voiture. Donc je crois que nos ambitions sont réalistes. Nous voulons juste faire du mieux possible. Avec un peu de chance, nous pourrons marquer quelques points de temps à autre. Mais ça sera difficile, et nous y sommes préparés."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Le patron de Liberty "pas inquiet" malgré les pertes de la F1

Article précédent

Le patron de Liberty "pas inquiet" malgré les pertes de la F1

Article suivant

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren
Charger les commentaires
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021