Hamilton vainqueur : "Pas mal pour un vieux !"

Lewis Hamilton a remporté ce qu'il considère comme "une des courses les plus dures depuis un moment", battant au finish Max Verstappen lors des derniers tours du GP de Bahreïn.

Hamilton vainqueur : "Pas mal pour un vieux !"

"Pas mal pour un vieux !" Ce sont les mots lancés à la radio par Peter Bonnington dans le tour de décélération en réponse à un "J'ai encore ce qu'il faut, Bono", la voix de l'ingénieur de Sir Lewis Hamilton trahissant l'émotion qui a été celle du clan Mercedes lors de l'irrespirable fin de course du Grand Prix de Bahreïn.

En effet, quand Max Verstappen est revenu sous la seconde d'écart à une demi-douzaine de tours du drapeau à damier, peu donnaient cher de la peau de Hamilton, au volant d'une monoplace légèrement moins performante et sur des pneus un peu plus usés. Pourtant, profitant notamment d'un dépassement hors limites de son adversaire au virage 4 et d'une position rendue quelques virages plus loin, le septuple Champion du monde a finalement réussi à tenir et à franchir la ligne d'arrivée en tête, signant sa 96e victoire en discipline reine.

Lire aussi :

"Wow, quelle course difficile...", a expliqué le Britannique après la course. "Clairement, en nous arrêtant tôt, nous savions qu'il serait difficile de couvrir Max. Ils avaient de superbes performances tout le week-end. Donc il fallait quelque chose de vraiment spécial et nous nous sommes arrêtés pour ce dernier relais et avons essayé de trouver le bon équilibre entre ne pas attaquer trop tôt et avoir des pneus en vie en fin de course."

"La fin de course a été difficile et Max était sur mon dos jusqu'au bout mais nous avons réussi à le retenir de justesse. Ça a été l'une des courses les plus dures depuis un moment, donc je suis immensément reconnaissant envers les hommes et les femmes à l'usine et les gars ici aussi, qui continuent de repousser les limites et n'abandonnent jamais même si nous pensions que nous étions en retrait."

Alors que beaucoup attendent déjà la lutte contre Verstappen comme l'histoire sportive de cette saison, le Britannique est lui aussi enthousiaste : "Je le suis assurément et je pense que chaque année, on parle du moment où l'on atteint son pic, et j'essaie de m'en assurer, je pense que le timing est crucial. Je pense que je suis probablement à ce niveau et Max est très bien en ce moment aussi. Il va nous falloir tout donner et plus encore pour réaliser des performances comme celle-ci, mais nous aimons ce défi, j'aime ce défi et j'aime toujours ce que je fais."

Quand il lui est rappelé que c'est sa première victoire lors d'une manche inaugurale depuis 2015, il répond : "C'était si dur dans la voiture aujourd'hui, mais c'était un super week-end, et c'est un très bon début pour nous. Pendant les essais, on pensait qu'on aurait six ou huit dixièmes de retard. Donc le travail qui a été fait la semaine dernière a été spectaculaire. Et je suis tellement fier de voir que tout le monde est si hypé par aujourd'hui aussi."

partages
commentaires
Leclerc : "La troisième place devrait être notre objectif"

Article précédent

Leclerc : "La troisième place devrait être notre objectif"

Article suivant

Sergio Pérez élu "Pilote du Jour" du GP de Bahreïn 2021

Sergio Pérez élu "Pilote du Jour" du GP de Bahreïn 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021