Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
70 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
101 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
108 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
143 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
157 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
185 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
192 jours
12 sept.
Course dans
199 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
213 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
217 jours
10 oct.
Course dans
227 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
241 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
248 jours
07 nov.
Course dans
255 jours

Hamilton : "Ces pays où les droits de l'Homme sont un problème…"

Alors que l'Arabie saoudite a fait son entrée au calendrier de la Formule 1, Lewis Hamilton rappelle que les droits de l'Homme sont bafoués dans plusieurs pays visités par la catégorie reine du sport automobile.

partages
commentaires
Hamilton : "Ces pays où les droits de l'Homme sont un problème…"

Lewis Hamilton est peut-être le personnage le plus célèbre du paddock en Formule 1, la notoriété du septuple Champion du monde dépassant largement le monde du sport auto, et il ne manque pas de l'utiliser pour faire campagne contre le racisme et pour davantage de diversité, notamment dans un mouvement Black Lives Matter qui a pris de l'ampleur en cette année 2020. Il a également créé sa propre commission visant à améliorer la diversité en sport automobile.

Or, lors du dernier Grand Prix en date – le premier depuis que l'Arabie saoudite a été confirmée au calendrier 2021 avec une course à Djeddah – Hamilton s'est prudemment exprimé sur le rapport de certains pays visités par la Formule 1 avec les droits de l'Homme.

"Quand nous avons vu le mouvement Black Lives Matter, cela m'a vraiment motivé énormément, il a fallu utiliser cette mise en lumière monumentale, comprendre que nous devons vraiment utiliser cette incroyable plateforme que nous avons", a-t-il déclaré au micro de Sky Sports. "Il y a beaucoup d'organisations dans le monde qui détournent les yeux face à de nombreuses choses qui se produisent et utilisent l'excuse selon laquelle c'est politique. Les droits de l'Homme ne sont pas politiques. Les droits de l'Homme devraient être égaux pour tout le monde, et nous nous rendons dans tous ces pays où c'est un problème."

Lire aussi :

L'Arabie saoudite n'est pas le seul pays accueillant la F1 où les droits de l'Homme sont considérés par diverses ONG comme n'étant pas du tout respectés : c'est également le cas de l'Azerbaïdjan, de Bahreïn, de la Chine et du Vietnam – et dans une moindre mesure des Émirats arabes unis (où se trouve Abu Dhabi) et de la Russie. Cependant, Hamilton n'est pas convaincu qu'un boycott soit la meilleure solution, préférant croire à la capacité du sport à faire évoluer les mentalités.

"Il n'est pas nécessaire d'isoler ces endroits", a-t-il ajouté. "Nous devons comprendre comment nous pouvons interagir davantage, comment nous pouvons vraiment utiliser cette plateforme pour encourager et motiver le changement."

Le drapeau de l'Arabie Saoudite

Les propos généralement tenus par Hamilton – qui prend souvent le risque de s'exprimer sur de tels sujets délicats – ne semblent en tout cas pas poser de problème quant à l'image de son employeur, l'écurie Mercedes. Cette dernière vole même à sa défense par la voix de son directeur Toto Wolff.

"Ce que je dis toujours, c'est qu'il a évolué non seulement en tant que pilote mais aussi de par sa forte personnalité", a commenté Wolff. "Il y a des sujets qui lui tiennent vraiment à cœur, et parce qu'il a une grande audience, il s'est rendu compte que sa voix portait et qu'il voulait l'utiliser pour soutenir les sujets qui lui tiennent à cœur."

Lire aussi :

"Je trouve ça absolument acceptable, et il a gagné en notoriété de cette manière. Certes, il divise, mais ce n'est pas grave, car il est souhaitable de polariser pour faire passer le message plutôt que d'être au milieu, trop dans la norme." L'écurie Mercedes fait partie de celles qui ont pris le message antiraciste porté par la F1 le plus à cœur, ses mécaniciens mettant un genou à terre avant chaque course comme ses pilotes. La Flèche d'Argent a été repeinte en noir, et l'équipe a lancé une initiative pour améliorer la diversité dans ses rangs.

Voir aussi :

Sergio Pérez : Je suis à "l'apogée" de ma carrière

Article précédent

Sergio Pérez : Je suis à "l'apogée" de ma carrière

Article suivant

Pourquoi Mercedes ne pas va précipiter le remplacement de Wolff

Pourquoi Mercedes ne pas va précipiter le remplacement de Wolff
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Benjamin Vinel
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021