Hamilton a pu "prouver" qu’il ne gagne pas qu'avec la meilleure F1

Face aux critiques estimant qu'il gagne les Grands Prix uniquement grâce au fait de disposer de la meilleure voiture, Lewis Hamilton a apprécié avoir eu l'occasion de démontrer le contraire le week-end dernier à Bahreïn.

Hamilton a pu "prouver" qu’il ne gagne pas qu'avec la meilleure F1

Après son combat du Grand Prix de Bahreïn contre Max Verstappen, Lewis Hamilton a estimé avoir pu prouver que le fait de disposer de la meilleure voiture n’était pas l’unique raison de ses nombreuses victoires en F1. "Il y a toujours une chance, une opportunité de prouver aux gens qu’ils ont tort. Et j’aime penser que c’en était une."

Depuis 2014, le septuple Champion du monde a remporté 74 Grands Prix. Sur la même période Mercedes en a remporté 103 sur 138, laissant perplexes certains observateurs : selon eux un tel niveau de succès serait avant tout dû la monoplace. Toutefois lorsque Lewis Hamilton était chez McLaren, ce dernier avait déjà gagné 21 Grands Prix. L’écurie allemande n’a, par ailleurs, pas toujours eu la meilleure voiture, comme en 2017, 2018 voire à certaines occasions en 2019.

Le week-end dernier, à Bahreïn, Red Bull s’est montré très performant pour ce début de saison. Max Verstappen a réalisé les meilleurs temps lors des essais libres, a décroché une pole position et a mené une grande partie de la course. Mais après son dépassement hors des limites du circuit face à Hamilton, le Néerlandais a dû rendre sa place et n'a pas réussi à la reprendre. La succession des choix stratégiques agressifs a également contribué à la victoire du pilote Mercedes.

Lire aussi :

Lorsqu'on lui demande si sa performance en course prouve que ses détracteurs ont tort, Hamilton répond : "Je pense que [la course de dimanche dernier] a peut-être été un mal pour un bien. Mais je pense qu’il y a eu plusieurs [opportunités] dans le passé – il y en a eu beaucoup, je suis là depuis longtemps – mais j’espère qu’il y aura beaucoup d’autres occasions dans le futur de pouvoir montrer ce que je peux faire [comme à Bahreïn]."

Red Bull effraie Mercedes 

Red Bull a en tout cas fait montre, dès ce début de saison, de sa rapidité. Un avantage qui fait naître l’espoir d’une lutte pour le titre à deux équipes. Red Bull est la dernière écurie à avoir remporté le championnat constructeurs en 2013 avant toutes les victoires des Flèches d'Argent.

Néanmoins Hamilton "ne se souvient pas à quel point les autres saisons ont été serrées" et estime que "celle-ci a commencé comme l’une des plus difficiles, si ce n’est pas la plus difficile".

"Je pense que le rythme de Red Bull est incroyablement fort, comme vous avez pu le voir. Nous ne pouvons pas les égaler en qualifications pour le moment, c’est une grosse marche pour nous. Évidemment, je pensais que nous pouvions nous rapprocher pendant la course, mais c’était un peu trop serré à mon goût."

Lewis Hamilton précise ignorer "à quel point ils seront meilleurs [sur d'autres circuits]" ou "à quel point [la Mercedes sera] bonne".

partages
Le timing cauchemardesque qui pourrait entraver Mercedes

Article précédent

Le timing cauchemardesque qui pourrait entraver Mercedes

Article suivant

Marko : Vettel aurait dû prendre une année sabbatique en 2021

Marko : Vettel aurait dû prendre une année sabbatique en 2021

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Margaux Levanto
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021