Hamilton récupérera son nouveau moteur à Djeddah

Après avoir remporté le Grand Prix du Qatar avec son ancien moteur, Lewis Hamilton va récupérer le nouveau en Arabie saoudite.

Hamilton récupérera son nouveau moteur à Djeddah

La victoire de Lewis Hamilton au Grand Prix du Qatar est de bon augure pour Mercedes quant à la suite des événements, pour une raison simple : après avoir été équipé d'un moteur neuf à São Paulo, qui a contribué à son impressionnante remontée, l'Anglais s'est imposé avec l'ancien exemplaire sur un circuit de Losail ne comptant qu'une longue ligne droite. "Ici, nous avions le moins puissant des deux dans la voiture, en raison de la nature du circuit", a expliqué Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie piste.

Lire aussi :

Le but était donc de ne pas user inutilement le nouveau moteur et le pari a été remporté avec cette victoire qui lui permet de revenir à huit points de Max Verstappen au classement général. Désormais, Hamilton va récupérer celui utilisé au Brésil afin de bénéficier d'une puissance aussi élevée que possible dans les longues pleines charges du circuit urbain de Djeddah.

"Nous avons vu une grande fluctuation des performances lors des dernières courses, mais si l'on regarde la piste saoudienne, je pense qu'elle devrait nous convenir. Pour Lewis, nous allons mettre le moteur plus puissant dans la voiture, cela va lui donner un moteur utile", confirme Shovlin.

"En Arabie saoudite, ce devrait être un bon circuit pour nous, mais nous savons cette année que quand nous pensons que c'en est un bon, ça peut tourner dans l'autre sens", précise le directeur d'équipe Toto Wolff sur Sky Sports F1. "Mais ce sont de longues lignes droites et nous allons sortir notre artillerie lourde – le moteur – pour l'Arabie saoudite. Espérons que Valtteri [Bottas] sera à l'avant car nous avons besoin de lui, mais en tout cas, si [Hamilton et Verstappen] finissent tous les deux la course, ça se jouera à Abu Dhabi."

Cependant, Mercedes est conscient de ne pas pouvoir crier victoire pour le Grand Prix d'Arabie saoudite, d'autant qu'en cette saison 2021 la hiérarchie attendue sur chaque circuit n'est pas forcément celle constatée.

"La piste devrait convenir à la voiture, mais nous aurions probablement dit à Austin que nous pensions pouvoir concevoir de bons réglages et nous battre avec Red Bull, mais ils avaient un petit avantage là-bas. Nous prenons donc toujours soin de ne pas nous rendre sur une course en pensant que tout ira dans notre sens. Ce que nous savons, en revanche, ce sont les choses que nous devons réussir au niveau des réglages, au niveau des pneus et de leur fonctionnement. C'est ce que nous allons être occupés à faire lors des prochains jours : nous assurer de saisir toutes les opportunités possibles d'arriver là-bas en bonne forme", conclut Shovlin.

partages
commentaires
Pirelli va enquêter sur les crevaisons de Losail
Article précédent

Pirelli va enquêter sur les crevaisons de Losail

Article suivant

Pérez : Red Bull a "joué la sécurité" avec deux arrêts

Pérez : Red Bull a "joué la sécurité" avec deux arrêts
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021