Hamilton : Verstappen ne refera pas l'erreur du virage 4

Lewis Hamilton estime que l'erreur commise par Max Verstappen au Grand Prix de Bahreïn "ne se reproduira pas".

Hamilton : Verstappen ne refera pas l'erreur du virage 4

Sir Lewis Hamilton a battu Max Verstappen pour la victoire lors du Grand Prix de Bahreïn qui ouvrait la saison 2021 de Formule 1. Le Britannique a profité et parfaitement mis à exécution une stratégie agressive de la part de Mercedes avant de parvenir à maintenir la Red Bull #33 derrière lui en fin de course.

Il s'en est toutefois fallu de peu pour que Verstappen passe et, vraisemblablement, remporte la course puisque le Néerlandais a tenté un extérieur au virage 4 lors du 53e tour. Cependant, emmenant un peu trop de vitesse, il a subi un léger décrochage qui l'a obligé à une correction de volant le dirigeant trop au large, de sorte qu'il a achevé son dépassement en dehors des limites de la piste.

Lire aussi :

Sommé de rendre la place, il l'a fait rapidement et a ensuite commis une autre erreur au virage 13 qui l'a définitivement éloigné du succès. Hamilton l'a emporté pour 0,7 seconde sur la ligne d'arrivée mais ne se fait pas d'illusions. "Nous avons eu de la chance [dimanche] avec Max qui est sorti large dans le virage 4, mais je suis sûr que cela ne se reproduira pas."

"Il faut donc que nous fassions mieux, que nous soyons plus intelligents dans notre façon de gérer nos week-ends avec le fait que nous n'avons pas la voiture la plus rapide pour le moment. Mais c'est tout bon pour moi, ça ne me dérange pas d'avoir à tirer un peu plus pour faire la différence."

"Être parfaits dans tous les domaines"

Troisième sur le podium, Valtteri Bottas aura connu une course d'attente stratégique, gâchée par un second arrêt manqué par Mercedes qui lui a fait perdre quasiment une dizaine de secondes et l'a empêché de peser sur la fin de l'épreuve. Il s'est tout de même adjugé le meilleur tour et le point qui va avec en montant des pneus mediums en fin de course.

Au classement constructeurs, Mercedes a pris les commandes et compte 13 points d'avance sur Red Bull puisque, outre la deuxième place de Verstappen, Sergio Pérez a fini cinquième malgré un départ depuis la voie des stands. La performance globale de la RB16B laisse toutefois penser qu'il s'agit de la meilleure monoplace en cette entame de campagne.

"Nous n'avons pas la voiture la plus rapide pour le moment, nous devons être parfaits dans tous les autres domaines", a déclaré le Finlandais. "Mais nous voulons évidemment avoir la voiture la plus rapide aussi, donc nous devons continuer à travailler."

"En tant qu'équipe, si on nous avait dit lors des essais hivernaux que nous allions être deux voitures dans le top 3, l'une d'entre elles gagnant la course, et obtenir plus de points que Red Bull, nous aurions signé. Donc, oui, en tant qu'équipe, solide performance dans l'ensemble – mais il y a encore des choses que nous devons faire mieux et que nous pouvons faire mieux – mais c'est un début et il est tôt dans la saison."

partages
commentaires
Mercedes explique l'arrêt désastreux de Bottas à Bahreïn

Article précédent

Mercedes explique l'arrêt désastreux de Bottas à Bahreïn

Article suivant

L'unique objectif de Haas : se battre contre Williams

L'unique objectif de Haas : se battre contre Williams
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021