Hamilton : Verstappen ne refera pas l'erreur du virage 4

Lewis Hamilton estime que l'erreur commise par Max Verstappen au Grand Prix de Bahreïn "ne se reproduira pas".

Hamilton : Verstappen ne refera pas l'erreur du virage 4

Sir Lewis Hamilton a battu Max Verstappen pour la victoire lors du Grand Prix de Bahreïn qui ouvrait la saison 2021 de Formule 1. Le Britannique a profité et parfaitement mis à exécution une stratégie agressive de la part de Mercedes avant de parvenir à maintenir la Red Bull #33 derrière lui en fin de course.

Il s'en est toutefois fallu de peu pour que Verstappen passe et, vraisemblablement, remporte la course puisque le Néerlandais a tenté un extérieur au virage 4 lors du 53e tour. Cependant, emmenant un peu trop de vitesse, il a subi un léger décrochage qui l'a obligé à une correction de volant le dirigeant trop au large, de sorte qu'il a achevé son dépassement en dehors des limites de la piste.

Lire aussi :

Sommé de rendre la place, il l'a fait rapidement et a ensuite commis une autre erreur au virage 13 qui l'a définitivement éloigné du succès. Hamilton l'a emporté pour 0,7 seconde sur la ligne d'arrivée mais ne se fait pas d'illusions. "Nous avons eu de la chance [dimanche] avec Max qui est sorti large dans le virage 4, mais je suis sûr que cela ne se reproduira pas."

"Il faut donc que nous fassions mieux, que nous soyons plus intelligents dans notre façon de gérer nos week-ends avec le fait que nous n'avons pas la voiture la plus rapide pour le moment. Mais c'est tout bon pour moi, ça ne me dérange pas d'avoir à tirer un peu plus pour faire la différence."

"Être parfaits dans tous les domaines"

Troisième sur le podium, Valtteri Bottas aura connu une course d'attente stratégique, gâchée par un second arrêt manqué par Mercedes qui lui a fait perdre quasiment une dizaine de secondes et l'a empêché de peser sur la fin de l'épreuve. Il s'est tout de même adjugé le meilleur tour et le point qui va avec en montant des pneus mediums en fin de course.

Au classement constructeurs, Mercedes a pris les commandes et compte 13 points d'avance sur Red Bull puisque, outre la deuxième place de Verstappen, Sergio Pérez a fini cinquième malgré un départ depuis la voie des stands. La performance globale de la RB16B laisse toutefois penser qu'il s'agit de la meilleure monoplace en cette entame de campagne.

"Nous n'avons pas la voiture la plus rapide pour le moment, nous devons être parfaits dans tous les autres domaines", a déclaré le Finlandais. "Mais nous voulons évidemment avoir la voiture la plus rapide aussi, donc nous devons continuer à travailler."

"En tant qu'équipe, si on nous avait dit lors des essais hivernaux que nous allions être deux voitures dans le top 3, l'une d'entre elles gagnant la course, et obtenir plus de points que Red Bull, nous aurions signé. Donc, oui, en tant qu'équipe, solide performance dans l'ensemble – mais il y a encore des choses que nous devons faire mieux et que nous pouvons faire mieux – mais c'est un début et il est tôt dans la saison."

partages
commentaires
Mercedes explique l'arrêt désastreux de Bottas à Bahreïn

Article précédent

Mercedes explique l'arrêt désastreux de Bottas à Bahreïn

Article suivant

L'unique objectif de Haas : se battre contre Williams

L'unique objectif de Haas : se battre contre Williams
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Lewis Hamilton , Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing , Mercedes
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021