Horner : Verstappen est "sur une autre planète" en 2022

Tout juste auréolé d'un deuxième titre de Champion du monde de Formule 1, Max Verstappen a reçu les félicitations de son patron, Christian Horner, qui a noté une nette amélioration dans les performances du Néerlandais entre 2021 et 2022.

Max Verstappen, Red Bull Racing, fête sa victoire et son titre dans le parc fermé

En triomphant au Grand Prix du Japon, Max Verstappen a remporté son deuxième titre mondial en Formule 1, moins d'un an après avoir acquis le premier dans une finale très controversée à Abu Dhabi. Cette fois-ci, le Néerlandais a profité d'une année beaucoup plus calme, en témoigne son avance au championnat puisque le pilote Red Bull est assuré de ne plus être rattrapé alors que quatre Grands Prix doivent encore être disputés.

Le récital de Verstappen cette saison (14 podiums pour 12 victoires, aucune arrivée au-delà du top 7) a de quoi rendre fier son patron, Christian Horner. Le directeur de l'équipe autrichienne a ôté son chapeau pour saluer la performance du Néerlandais, qu'il classe dans une catégorie à part cette saison.

"[Gagner le championnat pilotes] à quatre courses de la fin, c'est vraiment une performance remarquable", a-t-il expliqué à Motorsport.com. "Max est sur une autre planète cette année, il a dominé ce championnat et piloté avec une grande maturité."

Horner a également affirmé que la manière dont le titre 2022 a été cueilli, avec peu de concurrence, n'enlevait aucune valeur à la couronne : "Bien sûr, [le dénouement] est beaucoup moins controversé que la dernière course à Abu Dhabi et la bataille titanesque de l'année dernière. Le plus important pour nous est le championnat constructeurs. Depuis huit ans, aucune autre équipe [que Mercedes] n'a été proche de le remporter. J'espère que nous pourrons ramener la coupe à la maison cette année aussi."

"Un titre est un titre. Et pour celui-ci, la tension artérielle a été beaucoup plus basse qu'à Abu Dhabi [2021] mais il est tout aussi beau. Après être devenu Champion du monde l'an dernier et portant ce numéro 1 sur la voiture, Max a excellemment piloté cette année et il a défendu le titre d'une manière écrasante. C'est une joie de le voir atteindre un autre niveau cette année."

Un bain de foule pour Verstappen, double Champion du monde F1.

Un bain de foule pour Verstappen, double Champion du monde F1.

Celui qui a assisté à l'avènement de Sebastian Vettel au début des années 2010 a pu remarquer que les pilotes faisaient face à une pression moins élevée après l'obtention de leur premier titre. La campagne 2011 de Vettel avait été beaucoup plus facile que celle de l'année précédente, avec un titre obtenu également au Japon, à quatre courses du but, et Horner y voit des similitudes avec la saison 2022 de Verstappen.

"L'année dernière, c'était un combat entre deux titans", a-t-il ajouté, faisant référence à la lutte âpre entre Verstappen et Lewis Hamilton. "En remportant le Championnat du monde l'année dernière, cela lui a enlevé la pression des attentes et il a tout simplement explosé cette année. C'était arrivé à Sebastian [après son premier titre] et c'est arrivé à Max [cette saison]."

"Il est au sommet de sa forme, il pilote incroyablement bien, l'équipe travaille exceptionnellement bien, la force et la profondeur que nous avons dans toute l'organisation est immense. Nous sommes très fiers de lui et, évidemment, nous allons profiter de ce moment. Mais nous allons nous concentrer rapidement sur le championnat constructeurs et que Checo [Pérez] prenne la deuxième place au championnat [pilotes]."

Avec Adam Cooper

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Les pilotes prennent la défense de Gasly, pénalisé au Japon
Article suivant Gestion des pneus, double arrêt : le calvaire de Russell à Suzuka

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France