Hülkenberg "réaliste", Ricciardo "loin du rythme souhaité"

partages
commentaires
Hülkenberg "réaliste", Ricciardo "loin du rythme souhaité"
Par :
30 mars 2019 à 08:14

La journée de vendredi a laissé les deux côtés du garage Renault dans des situations très différentes à Bahreïn. Si Nico Hülkenberg a connu deux séances d'essais libres prometteuses, Daniel Ricciardo s'est retrouvé en difficulté et n'a jamais intégré le top 10.

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team, dans son garage avec ses mécaniciens
Daniel Ricciardo, Renault R.S.19
Daniel Ricciardo, Renault R.S.19
Nico Hulkenberg, Renault R.S. 19
Daniel Ricciardo, Renault R.S.19
Nico Hulkenberg, Renault R.S. 19
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team

Sur le circuit de Sakhir, on mettra de côté des EL1 peu représentatifs des conditions rencontrées en qualifications et en course. En revanche, les EL2 ont permis à Nico Hülkenberg de se hisser au cinquième rang, avec un chrono à huit dixièmes de la référence de Sebastian Vettel. Le tracé semble davantage convenir à la R.S.19 que l'Albert Park, mais l'Allemand reste prudent et rappelle que rien n'est simple dans le désert.

"Dans l’ensemble, c’était une journée productive de travail à Bahreïn", résume-t-il. "Dans des conditions climatiques chaudes rendues difficiles par le vent et la poussière, c’est toujours un endroit piégeux pour le deuxième Grand Prix de l’année. En EL1, il y avait un manque d’adhérence manifeste qui compliquait le pilotage. C’était difficile d’être à l’aise au volant puisque nous avions beaucoup de survirage." 

"Les EL2 se disputaient dans des conditions plus représentatives et je pense que nous avons pris un bon départ dans la préparation de nos courts et longs relais. C’est toujours agréable d’atteindre la cinquième place, mais nous sommes réalistes et nous nous concentrons pleinement sur les qualifications."

Lire aussi :

Renault se satisfait d'avoir bouclé le programme voulu lors des deux séances sans avoir rencontré de problème majeur. La seconde séance a permis de mettre l'accent sur la comparaison des gommes, mais Daniel Ricciardo a eu du mal à se mettre dans le bon rythme en débutant la séance avec les gommes mediums.

"J’ai eu du mal l'après-midi et nous étions loin du rythme souhaité", regrette l'Australien, seulement 15e des EL2. "Nous avons commencé avec les pneus durs et c’était difficile de trouver l’adhérence. Dès que nous avons passé les tendres, j’étais légèrement plus à l’aise. Je sais que nous pouvons améliorer certaines choses, et notamment l’équilibre."

"Nous avons beaucoup travaillé dans le garage pour mieux comprendre la voiture avant un long relais un peu meilleur. Nous ne sommes pas aussi compétitifs que nous le devrions et je veux évidemment être plus rapide demain [samedi]. Nous avons donc du travail à faire."

Article suivant
Ferrari juge les essais libres "trompeurs" à cause des modes moteur

Article précédent

Ferrari juge les essais libres "trompeurs" à cause des modes moteur

Article suivant

Pérez : Stroll est plus rapide qu'Ocon et Hülkenberg en course

Pérez : Stroll est plus rapide qu'Ocon et Hülkenberg en course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Pilotes Nico Hülkenberg Boutique , Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu