Hülkenberg : "Je prenais un café avec un ami..."

"Hülkenberg, dépêche-toi, on a besoin de toi ici !" : c'est en entendant ces mots prononcés au téléphone par le directeur de Racing Point que Nico Hülkenberg a pris en urgence la direction du Nürburgring, où il sera au départ du Grand Prix de l'Eifel.

Hülkenberg : "Je prenais un café avec un ami..."

Le revoilà ! Certes, Nico Hülkenberg avait prévu de passer une partie du week-end au Nürburgring pour les besoins de la télévision allemande, mais certainement pas de se retrouver dans le baquet de la Racing Point pour la troisième fois cette saison. Après l'épisode de Silverstone début août, quand Sergio Pérez avait été testé positif au COVID-19, c'est cette fois-ci un Lance Stroll malade qu'il a dû remplacer au pied levé. Tout s'est noué en à peine quelques heures, non sans une certaine frénésie.

"C'était même encore plus fou que la dernière fois", confie le pilote allemand. "J'étais à Cologne, soit à environ une heure d'ici. Je devais venir cet après-midi dans tous les cas, et faire des choses pour la télévision demain. Je prenais un café avec un ami à 11h quand Otmar [Szafnauer, directeur de Racing Point] m'a appelé et m'a dit : 'Hülkenberg, dépêche-toi, on a besoin de toi ici !'. Je suis monté dans la voiture et je suis venu. Le reste de l'histoire, nous l'avons vu ensuite."

Lire aussi :

Une suite qui a donc vu Hülkenberg s'équiper et tenter de faire du mieux possible en qualifications. S'il avait l'avantage d'avoir un baquet déjà prêt et de connaître la RP20, cela n'a pas suffi à faire de miracle. Toutefois, les dix tours bouclés en Q1 avec le dernier chrono à la clé – à cinq dixièmes d'un passage en Q2 – seront un minimum précieux pour le Grand Prix de dimanche.

"C'est très différent de Silverstone, sur un circuit complètement différent", souligne le pilote allemand. "La voiture a évolué aussi, il y a des petites choses techniques qui sont très différentes et donnent au pilote une sensation très différente. Je devais donc m'adapter un peu à ça et retrouver mes repères. Bien sûr, en quatre tours [rapides] ce n'est pas facile. Mais dans l'ensemble, même si je suis dernier, je suis plutôt satisfait des tours que j'ai faits."

"Ce sera tout de même très difficile demain, ce sera un sacré défi. Mais nous ferons ce que nous pourrons. Naturellement, j'ai de l'expérience et j'ai ces quatre tours dans la poche désormais. Nous verrons demain, nous ferons la course et nous verrons comment ça se termine."

partages
commentaires
Qualifs - Bottas bat nettement Hamilton et Verstappen

Article précédent

Qualifs - Bottas bat nettement Hamilton et Verstappen

Article suivant

Verstappen déçu de ne pas avoir battu Mercedes pour la pole

Verstappen déçu de ne pas avoir battu Mercedes pour la pole
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de l'Eifel
Lieu Nürburgring
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Racing Point
Auteur Basile Davoine
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021