Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
EL3 dans
08 Heures
:
46 Minutes
:
06 Secondes
04 sept.
EL1 dans
27 jours
11 sept.
Prochain événement dans
33 jours
25 sept.
EL1 dans
48 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
61 jours
23 oct.
Prochain événement dans
75 jours
31 oct.
Prochain événement dans
83 jours

Interview Éric Boullier - Le GP de France, bien plus qu'une course

partages
Interview Éric Boullier - Le GP de France, bien plus qu'une course
Par :
24 mai 2019 à 11:12

En tant que patron de deux équipes de F1 durant huit ans, le parcours d'Éric Boullier a été émaillé de succès. Lorsque le Français a quitté McLaren à l'été 2018, il n'a fallu que "quelques jours" au management du GP de France avant de faire appel à lui, étant alors à la recherche d'une personne directement issue du milieu de la F1 pour servir la cause de l'épreuve tricolore. Motorsport Live a pu s'entretenir avec lui pour comprendre de quelle manière il parvenait à imprégner le circuit de l'ambiance de la Côte d'Azur, et aidait l'épreuve à se développer et à s'améliorer.

"Étant basé en Angleterre, je ne souhaitais pas être véritablement impliqué dans les opérations", explique-t-il. "C'est la raison pour laquelle je suis devenu un conseiller stratégique et un ambassadeur. Je suis plus un facilitateur entre toutes les parties, si vous voulez, car je suis celui qui possède l'expérience du paddock. J'ai un gros réseau, si bien que je peux appeler quelqu'un et, étant donné que je suis crédible, les gens décrochent le téléphone et me répondent."

Assistez au GP de France :

Ayant assisté à plus de 150 Grands Prix lorsqu'il occupait le rôle de directeur d'équipe, Boullier connaît parfaitement bien ce type d'événements. Il est tout aussi convaincu que quiconque par le besoin de concevoir un spectacle qui dépasse le cœur de fans du sport automobile, et c'est la raison pour laquelle il a poussé le Grand Prix de France à faire tout ce qui était possible pour capitaliser sur le succès de son retour au calendrier en 2018 et devenir bien plus qu'une simple course parmi d'autres.

Eric Boullier, Team Principal, Lotus F1, en discussion avec Romain Grosjean, Lotus F1
Eric Boullier, directeur exécutif McLaren

"L'an dernier, cela a été un énorme succès. Les billets ont pratiquement tous été vendus en trois jours, parce que tout le monde voulait être là pour le retour de la Formule 1", explique Boullier, qui espère que la guerre de développement sur les F1 2019 s'accentuera pour la course de cette année et que cela aidera à créer un véritable spectacle en piste.

"C'était incroyable de voir à quel point la Formule 1 avait manqué aux gens en France. Ce qui rend cela si spécial, c'est que nous représentons un nouveau modèle, le premier signé avec Liberty. Il ne s'agit pas uniquement de courir sur un circuit, c'est aussi une expérience à vivre durant un week-end tout entier, où l'on peut venir en famille, entre amis, et passer du bon temps."

"La situation est importante, parce que l'on est dans le sud de la France : il fait beau, la nourriture est bonne, le vin aussi. On peut vivre un divertissement dans le plus pur style de la Côte d'Azur. Développer cette expérience de la Côte d'Azur était l'une de mes requêtes, nous aurons donc des restaurants à thème de Saint-Tropez et certaines choses comme celle-ci qui font venir la Côte d'Azur vers la piste et le paddock."

Le Circuit Paul Ricard
Vue de Saint-Paul-de-Vence, en Provence

"L'année dernière, nous avons construit un village provençal. Nous en ferons un deuxième cette année, au nord de la piste, et le thème sera aussi en lien avec la musique. Le 21 juin est le jour de la Fête de la musique en France, tout le monde joue dans les rues et partout. Il y aura un concert spécial ce vendredi-là et nous avons décidé d'étendre cela à l'ensemble du week-end, avec un artiste différent chaque jour. Le samedi soir nous aurons Bob Sinclar, et le dimanche soir Martin Solveig. Ce sera un gros événement."

"Nous avons également noué un partenariat avec Motorsport Live afin de créer en 2019 une offre sur mesure avec une tribune Saint-Tropez, donnant sur l'enchaînement le plus rapide de la F1, Signes et le double droite du Beausset. Cette tribune offrira non seulement une formidable vue sur la piste, mais elle aura aussi son propre DJ et son propre photobooth, et chaque invité recevra un pack cadeau, avec un t-shirt exclusif, des lunettes de soleil et une casquette. Cela viendra s'ajouter au reste de l'expérience et nous pensons que ce sera très bien reçu."

Venez partager cette expérience et vivre le Grand Prix de France sur place. Pour préparer votre week-end, rendez-vous ici.

Hockenheim espère que la F1 acceptera sa présence en 2020

Article précédent

Hockenheim espère que la F1 acceptera sa présence en 2020

Article suivant

Räikkönen ne voulait pas fêter son 300e GP

Räikkönen ne voulait pas fêter son 300e GP

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Lieu Circuit Paul Ricard
Auteur Contenu Partenaire