James Key devient le nouveau directeur technique d'Alfa Romeo

Après avoir quitté McLaren en début d'année, James Key réintègre une équipe qu'il avait connue au début des années 2010 pour assurer la direction technique.

James Key, directeur technique de McLaren

Après le départ d'Andreas Seidl et son remplacement par Andrea Stella à la tête de McLaren, l'écurie britannique a entrepris une importante refonte de son département technique, ayant débuté par le départ du responsable James Key.

Débarqué en mars, le Britannique a retrouvé un poste en intégrant l'écurie Alfa Romeo pour en assurer la direction technique. Il ne s'agit pas vraiment d'un nouveau départ pour Key, puisque l'ingénieur avait déjà occupé ce rôle à Hinwil entre 2010 et 2012.

"Je suis ravi de retourner à Hinwil pour travailler avec d'anciens et de nouveaux collègues chez Sauber ; j'ai de très bons souvenirs de l'époque où j'y travaillais", a commenté Key. "Je suis impatient de diriger l'aspect technique de l'équipe à l'un des moments les plus importants de sa longue histoire, alors que nous nous dirigeons vers un avenir nouveau et passionnant."

"Une énorme quantité de travail nous attend mais je suis convaincu que chaque membre de notre équipe travaillant à Hinwil aura la motivation, la détermination et la soif de victoire nécessaires pour nous amener au sommet. Nous savons que cela demandera du temps, des efforts et de la persévérance, et que les dividendes de ce travail n'arriveront qu'au cours des deux prochaines saisons et au-delà, mais nous avons un voyage devant nous et une feuille de route à suivre ; j'ai hâte de commencer. Je remercie Andreas pour la confiance qu'il m'a accordée, j'ai hâte de lui rendre sa confiance et de travailler en étroite collaboration avec lui sur les challenges et les ambitions qui nous attendent."

Key rejoindra Alfa Romeo le 1er septembre de cette année et prendra la place de Jan Monchaux, directeur technique depuis 2019 et d'ores et déjà en congés. Anciennement passé par Jordan, Midland, Spyker, Force India et Toro Rosso, Key aura la tâche importante de transformer l'équipe avant l'arrivée d'Audi, en 2026, en qualité de motoriste mais également d'écurie.

Le Britannique sera assisté par une figure bien connue, à savoir Seidl, lui aussi passé de McLaren à Alfa Romeo cette saison. "Je suis ravi de revoir James chez lui, à Hinwil, alors qu'il se joint à nous pour façonner l'avenir de cette équipe", a-t-il indiqué. "Le fonctionnement qu'il va trouver a beaucoup changé depuis son passage ici mais la motivation et le dévouement qui ont contribué au succès de l'équipe lors de son expérience précédente restent les mêmes."

"Je suis sûr qu'avec cette équipe très talentueuse et motivée, nous serons en mesure de poursuivre sur la voie de la croissance sur laquelle nous nous sommes engagés. Le recrutement de James est une étape cruciale de ce parcours : il possède une expérience exceptionnelle dans le sport, non seulement en tant que directeur technique, mais aussi dans d'autres fonctions au sein de l'organisation technique d'une équipe. Il dirigera le processus de transformation de l'aspect technique de l'équipe, en nous donnant les outils et la direction dont nous avons besoin pour aborder l'avenir."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Ferrari perdu entre évolutions prometteuses et pneus incompréhensibles
Article suivant Hamilton et Russell saluent l'aide de Mick Schumacher à Barcelone

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France