Désolé mais impuissant, Kubica a failli faire perdre Verstappen

Bien malgré lui, Robert Kubica aurait pu empêcher Max Verstappen de s'imposer à Interlagos dimanche, à cause d'un incident survenu dans la voie des stands.

Désolé mais impuissant, Kubica a failli faire perdre Verstappen
Charger le lecteur audio

Suite à un incident survenu dans la voie des stands lors du Grand Prix du Brésil, Robert Kubica a présenté des excuses à Max Verstappen, tout en soulignant qu'il était fautif malgré lui. Lors de la première salve d'arrêts au stand, et alors que Lewis Hamilton venait de tenter l'undercut avec un arrêt au tour précédent, Verstappen a vu Kubica quitter son emplacement juste devant lui. Le Polonais, qui n'a fait que suivre l'injonction de son équipe, n'a pas vu le Néerlandais et l'a tassé involontairement contre le mur, lui faisant ensuite perdre du temps pour quitter la pitlane. Les commissaires se sont rapidement saisis de l'incident puis ont sanctionné le pilote Williams d'une pénalité de cinq secondes.

Lire aussi :

En piste, Verstappen a trouvé l'ouverture sur Hamilton quelques instants plus tard, reléguant finalement au rang d'anecdote un incident qui aurait pourtant pu coûter très cher. D'autant que le système anti-calage de la Red Bull n'est pas passé loin de s'enclencher... "Ce n'était pas très agréable", confie Verstappen. "En fait, j'ai fait mon arrêt au stand puis je suis reparti, mais Robert aussi et il m'a presque fait sortir, je suis allé vers le mur. J'ai dû freiner et j'ai failli avoir l'anti-calage. Donc oui, c'était très juste."

Kubica a quant à lui insisté sur son embarras, acteur malgré lui d'une situation qu'il aurait aimé être le premier à éviter. Car il l'assure, à aucun moment il n'a vu que Verstappen se présentait juste derrière lui : "Non. Lorsque je l'ai entendu, c'était déjà trop tard. C'est dommage, car je sais ce que ça signifie lorsque l'on se bat aux avant-postes. Parfois je me battais devant et ce n'est pas quelque chose qui devrait arriver, surtout lorsque nous [chez Williams] nous battons contre nous-mêmes. Alors oui, je présente des excuses, mais je ne pouvais rien faire et je ne savais pas qu'il arrivait."

Pour le pilote Williams, cet avant-dernier Grand Prix avant de quitter l'écurie de Grove s'est conclu à la dernière place des pilotes encore en piste à l'arrivée. Le Polonais est le seul à avoir terminé à un tour du vainqueur.

Robert Kubica, Williams FW42, dans les stands

partages
commentaires
Albon n'est "pas en colère contre Hamilton"
Article précédent

Albon n'est "pas en colère contre Hamilton"

Article suivant

Mercedes : Le dernier arrêt proposé à Hamilton était "idiot"

Mercedes : Le dernier arrêt proposé à Hamilton était "idiot"
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021