Enfin des longs relais pour Norris avec McLaren

Le pilote britannique a profité d'une journée pleine à Abu Dhabi pour enchaîner les tours et s'acclimater à son environnement de pilote titulaire pour 2019.

Enfin des longs relais pour Norris avec McLaren
Lando Norris, McLaren MCL33
Lando Norris, McLaren MCL33
Lando Norris, McLaren MCL33
Lando Norris, McLaren MCL33
Lando Norris, McLaren MCL33
Lando Norris, McLaren MCL33
Lando Norris, McLaren MCL33
Lando Norris, McLaren MCL33

Après avoir pris part à sept séances d'essais libres le vendredi matin durant la deuxième partie de saison, Lando Norris a pu boucler sa préparation en vue de 2019 avec une journée complète dans le baquet de la MCL33 à Abu Dhabi.

Le jeune Britannique a parcouru 136 tours du tracé de Yas Marina ce mardi pour notamment découvrir les pneus Pirelli 2019. Mais pour un futur rookie, le roulage est également précieux afin de parfaire certaines routines et l'apprentissage des procédures : des armes supplémentaires avant de se jeter dans le grand bain l'an prochain.

Voir aussi :

Au-delà d'un sixième temps anecdotique dans une telle séance, Norris se félicite surtout d'avoir mené à bien la journée la plus productive de sa courte histoire commune avec l'écurie de Woking.

"J'ai passé en revue beaucoup de choses dont j'avais besoin, comme les longs relais, ce que je n'avais pas beaucoup fait jusqu'à présent. Compte tenu de tout ça, je ne me sens pas si mal. Je n'avais pas vraiment ressenti la dégradation des pneus auparavant, donc c'était la chose la plus importante que je voulais découvrir."

"J'ai désormais un peu plus d'expérience pour l'année prochaine, par rapport à la chute de performance des pneus, ce genre de choses. Je voulais aussi revoir certaines choses, comme les essais de départ."

"Les sensations étaient un peu différentes aujourd'hui, en réalisant qu'il y a énormément de choses que nous avons faites pour mon bien et que ça me profitera vraiment beaucoup l'an prochain. J'essaie maintenant que tout soit basé autour de moi plutôt que sur les autres pilotes comme lorsque j'étais essayeur, alors c'est un ressenti un peu différent."

Après une journée décrite par le directeur sportif de McLaren, Gil de Ferran, comme "un premier jour du programme 2019 achevé avec succès", Lando Norris va passer la main à son futur coéquipier. Mercredi, Carlos Sainz va découvrir sa nouvelle maison pour entamer son intégration, après une saison passée chez Renault. L'Espagnol aura au moins pour lui l'avantage de déjà connaître l'unité de puissance française.

partages
commentaires
Vettel a abîmé sa Ferrari dans un accident

Article précédent

Vettel a abîmé sa Ferrari dans un accident

Article suivant

La quête de Petronas pour reproduire en MotoGP ses succès de la F1

La quête de Petronas pour reproduire en MotoGP ses succès de la F1
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021