Réactions
Formule 1 GP d'Autriche

Leclerc stoppé en Qualifs Sprint par un problème d'anti-calage

Le pilote monégasque n'a pas pu signer de chrono dans le dernier segment des Qualifications Sprint en raison d'un problème technique sur sa Ferrari qui l'a empêché de sortir à temps de la voie des stands.

Charles Leclerc, Ferrari SF-24

Charles Leclerc, Ferrari SF-24

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Dixième de la SQ1, puis cinquième de la SQ2, Charles Leclerc n'a pas pu défendre ses chances lors de la SQ3, où il n'a pas eu l'opportunité de boucler un seul tour chronométré. Sorti de son garage dans les ultimes instants des Qualifications Sprint, le Monégasque s'est inséré dans la file de voitures prêtes à prendre la piste à l'assaut du chrono, mais a vu sa Ferrari stopper net juste après la sortie de la voie des stands. En cause, un problème d'anti-calage, qui a momentanément coupé le moteur de la Ferrari.

S'il a pu relancer sa monoplace à bonne distance des autres pilotes en piste, Leclerc n'a pu passer la ligne de chronométrage à temps, et a vu s'abaisser le drapeau à damier à son passage dans la ligne droite des stands, ce qui l'a empêché de déclencher le moindre tour lancé. 

"Je ne sais pas ce qui s'est passé", a-t-il déclaré à l'issue des Qualifications Sprint. "Je me trouvais dans la voie des stands et j'ai eu l'anti-calage, et puis tout s'est éteint. L'équipe m'a dit que nous en parlerions à mon retour dans le garage, mais je suis passé directement de la voiture à ici [la zone mixte d'interviews], donc je ne sais pas."

Lire aussi :

Leclerc, qui est le seul des 10 pilotes de la SQ3 à n'avoir pas signé de temps, s'élancera donc naturellement du 10e rang au départ du sprint samedi midi. Une frustration pour le vainqueur du Grand Prix de Monaco, qui concède qu'il n'aurait pas eu les moyens d'aller jouer les premiers rôles sur cette séance quoi qu'il en soit.

"Nous n'étions pas très performants, mais nous aurions fait mieux que 10e", estime-t-il. "C'est donc un peu décevant. Mais oui, nous allons regarder ce qui s'est passé et demain nous allons essayer de faire une bonne course sur le sprint pour essayer de revenir sur la tête."

Avant cela, Charles Leclerc s'était classé troisième des EL1, à près de quatre dixièmes du meilleur temps signé par Max Verstappen, et à 94 millièmes de Lando Norris. De son côté, son équipier Carlos Sainz s'élancera de la cinquième place au départ du sprint.

"J'ai fait de bonnes Qualifications Sprint", se réjouissait ce dernier. "J'ai eu trois tours très propres en qualifications. Malheureusement, il semble que nous soyons un peu plus faibles sur les pneus tendres que sur les pneus mediums ou les pneus plus durs. Et oui, quand nous avons mis les tendres à la fin, alors que nous pensions qu'un top 3 était possible, nous finissons finalement 5e, mais nous avons eu la même chose en EL1, où nous nous classons 6e avec les tendres. C'est donc quelque chose à examiner mais malheureusement, pour l'instant, c'est plus ou moins là où nous sommes."

Charles Leclerc, Ferrari SF-24

Charles Leclerc, Ferrari SF-24

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent De nouvelles tensions entre Christian Horner et Jos Verstappen
Article suivant Le programme du GP d'Autriche F1 2024

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France