Réactions
Formule 1 GP d'Espagne

Leclerc trahi par son moteur Ferrari : "Ça fait mal"

Alors qu'il dominait le Grand Prix d'Espagne de la tête et des épaules, Charles Leclerc a été victime d'un problème technique qui l'a contraint à l'abandon. Il a perdu la tête du Championnat du monde.

La dynamique positive dans laquelle Charles Leclerc avait entamé la saison continue de s'effriter et le Monégasque a subi à Barcelone un coup très dur avec un abandon alors qu'il était largement en tête. Dans une course où la fiabilité et la gestion des pneus étaient clés, c'est la première qui a fait défaut à celui qui abordait l'épreuve en leader et qui repartira derrière le vainqueur Max Verstappen.

Après un départ maitrisé, Leclerc a maintenu le cap en tête alors que certains de ses poursuivants partaient à la faute, avec des sorties de piste pour Verstappen et Carlos Sainz au virage 4. Et alors qu'il profitait de cela pour augmenter inéluctablement son avance, il a soudainement été victime peu avant la mi-course de ce que Ferrari a qualifié de "problème non identifié d'unité de puissance".

Interrogé par Canal+ après son retour dans le paddock, Leclerc avait la mine des mauvais jour et pas d'explications sur le souci qui avait mis fin à sa marche en avant : "J’ai perdu la puissance du moteur, et à partir de là j’ai dû m’arrêter parce qu’il y avait un problème. Je ne sais pas encore quel est le problème, mais bon ça fait mal."

Toutefois, il a vite voulu voir le positif : la F1-75 évoluée ne s'est pas effondrée dans la gestion pneumatique dans des conditions très chaudes et sur un circuit très exigeant. "Mais bon, en même temps, il y a aussi beaucoup de positif : on a enfin, je pense, réglé notre problème de dégradation des pneus. Aujoud’hui, c’était vraiment la réponse qu’on cherchait et je pense qu’on a montré qu’on était vraiment très rapides. Après, il va falloir regarder ce problème moteur pour qu’il ne revienne pas pendant l’année."

"C’est comme ça, ça arrive", a-t-il ajouté. "Depuis le début de l’année, on n’a pas eu un problème donc des fois ça peut nous arriver aussi. Les ingés ont fait un énorme boulot pour avoir un bon package et voilà, on analysera et on essaiera de revenir meilleurs."

Le Grand Prix de Monaco, dès le week-end prochain, sera bien entendu un objectif tout trouvé pour se relancer et tenter de mettre fin à une série de mauvais résultats à domicile : "C’est sûr, Monaco ça va être important mais comme ce Grand Prix l’était et comme tous les autres sont importants sur une année comme celle-ci quand on joue le championnat. J’espère en tout cas que je pourrai enfin finir ce Grand Prix à la maison."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent LIVE F1 - Suivez le Grand Prix d'Espagne en direct
Article suivant Course - Dans la fournaise, Ferrari implose et Verstappen s'impose !

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France