Pour Liberty, la saison 4 de Drive to Survive est un succès

Selon le PDG de Liberty Media Greg Maffei, la dernière saison de Drive to Survive est en train de toucher une plus grande audience que la troisième, parue l'an dernier.

Pour Liberty, la saison 4 de Drive to Survive est un succès
Charger le lecteur audio

En 2019, Netflix lançait la première saison de sa série-documentaire Drive to Survive, qui permettait aux spectateurs de découvrir les coulisses de la saison précédente de Formule 1. Le programme s'est révélé être un grand succès, en particulier aux États-Unis, ce qui a notamment conduit à l'explosion des audiences dans le pays. Il ne fait d'ailleurs aucun doute qu'il existe un lien entre ce succès et l'arrivée d'une troisième course dans le pays, en 2023, avec le Grand Prix de Las Vegas.

Le mois dernier, Netflix diffusait la quatrième saison de la série, une semaine avant le Grand Prix inaugural à Bahreïn. Dix nouveaux épisodes où les spectateurs se retrouvaient en immersion dans le paddock, aux côtés des rivaux pour le titre, de Günther Steiner ou encore de Zak Brown. Bien qu'une saison cinq n'ait pas encore été confirmée, Greg Maffei, PDG de Liberty Media, affirme que les chiffres de la saison quatre surpassent ceux de la saison précédente.

"Nous sommes heureux d'annoncer, avec nos amis de chez Netflix, que la série était déjà numéro un dans 33 pays", se réjouissait Maffei lors de l'annonce du Grand Prix de Las Vegas. "Les audiences de la saison quatre sont déjà supérieures à celles de la saison trois. C'est un grand succès. Je pense que d'autres facteurs ont aidé à développer notre popularité, mais celui-ci en est certainement un que nous ne dévalorisons pas."

Les dirigeants de la F1 devant le trophée à Abou Dhabi.

Les dirigeants de la F1 devant le trophée à Abou Dhabi.

La saison trois de Drive to Survive, sortie en 2021, s'était déjà classée numéro un dans le monde et attirait une audience 20% supérieure à celle de la première saison. Mais si les écuries et les pilotes ont chaleureusement accueilli les nouveaux fans arrivés grâce à Netflix, certains se sont plaints de la façon dont ils étaient représentés dans les épisodes.

En 2021, avant de remporter son titre de Champion, Max Verstappen révelait ne pas avoir participé à la saison de Drive to Survive. Le Néerlandais craignait la façon dont il aurait été présenté aux téléspectateurs. Il compte d'ailleurs rester sur sa position, puisqu'il confirmait il y a quelques semaines ne pas participer à une éventuelle cinquième saison. Stefano Domenicali, président de la F1, a assuré que la discipline avait prévu de discuter avec les producteurs de la série pour que ces derniers se limitent dans leur prise de liberté dans le scénario.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

La F1 sur Canal+ jusqu'en 2029 !

Haas sans châssis de rechange ni droit à l'erreur à Melbourne