Limites de piste : la FIA va accentuer le contrôle électronique

La FIA devait généraliser peu à peu l'utilisation de capteurs électroniques pour surveiller le respect des limites de la piste, en fonction des caractéristiques et des besoins d'un circuit à l'autre.

Limites de piste : la FIA va accentuer le contrôle électronique

La FIA va accroître l'utilisation de capteurs électroniques sur certains circuits afin de faciliter la surveillance du respect des limites de la piste. Ce procédé, en vigueur à Spa-Francorchamps dans le Raidillon, donne entière satisfaction à la direction de course de la Formule 1 et s'est avéré dissuasif le week-end dernier. Une cellule était installée dans ce virage pour détecter tout passage hors-piste, et les commissaires avaient pour consigne d'annuler tout chrono réalisé en déclenchant ce capteur pendant les essais libres et les qualifications. En course, un système d'avertissement en cas de passage répété hors des limites avait été mis en place, et la tendance devrait s'accentuer à l'avenir. 

Lire aussi :

"Il est prévu de l'utiliser dans d'autres endroits, potentiellement à des fins différentes", explique le directeur de course Michael Masi. "Il y a différentes solutions pour différents endroits, en fonction du style de virage. Je crois qu'en F1, personne ne l'a déclenché de tout le week-end [en Belgique]. Nous devons mettre en place davantage de capteurs, car cela semble créer un champ de force qui les empêchent de s'approcher !"

Néanmoins, la tolérance zéro telle que définie à Spa-Francorchamps, visant à assurer une constance tout au long du week-end, pourrait ne pas s'appliquer sur chaque Grand Prix. Pour la FIA, il est important de disposer d'un certain degré de flexibilité afin de s'adapter d'un week-end à l'autre, en fonction des caractéristiques de chaque tracé. 

"Parmi ce que nous avons appris cette année, il y a le fait que des endroits posaient problèmes pour les limites de la piste en 2018 et n'en posent plus en 2019, et que d'autres qui n'avaient jamais posé problème en posent désormais", précise Michael Masi. "Le changement des monoplaces en est probablement la cause principale. Un des éléments, c'est d'examiner ce qui se passe le vendredi en essais libres. Ainsi, s'il y a un changement, il est présenté en conséquence lors du briefing des pilotes. Je ne dirais pas qu'il y a une solution unique qui convienne partout, mais qu'il s'agit d'analyser les choses sur chaque circuit et en fonction des circonstances."

partages
commentaires
La lenteur des tours de sortie en qualifs n'inquiète pas la FIA

Article précédent

La lenteur des tours de sortie en qualifs n'inquiète pas la FIA

Article suivant

Montezemolo : "Vettel n'est pas un numéro 2"

Montezemolo : "Vettel n'est pas un numéro 2"
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021