Mario Andretti voit chez Colton Herta "des qualités dignes de la Formule 1"

Légende vivante du sport automobile, Mario Andretti estime que Colton Herta, pilote d'IndyCar, a "des qualités dignes de la Formule 1" et que son arrivée en catégorie reine augmenterait fortement la popularité de la discipline aux États-Unis.

Mario Andretti voit chez Colton Herta "des qualités dignes de la Formule 1"

Le nom Herta n'est pas inconnu pour les fans d'IndyCar les plus anciens. Dans les années 1990, Bryan Herta, avec la célèbre monoplace blanche et noire du Team Rahal, a signé quelques succès bien qu'il n'ait jamais pu prétendre au titre outre-Atlantique. Mais aujourd'hui, Colton Herta, son fils, est en passe de devenir la nouvelle superstar de l'IndyCar.

Âgé de 21 ans, Colton Herta a déjà remporté quatre épreuves aux États-Unis et évolue cette saison dans la #26 d'Andretti Autosport, un siège précédemment occupé par Zach Veach. Selon Mario Andretti, dont l'équipe familiale a permis à Herta de remporter son quatrième succès en IndyCar à St. Petersburg, dimanche dernier, l'avenir du jeune pilote se trouve en Europe. Le Champion du monde de Formule 1 1978 estime que l'annonce d'un deuxième Grand Prix aux États-Unis, à Miami, représente le moment idéal pour que le jeune homme fasse le grand saut en catégorie reine.

"Je pense que les États-Unis sont probablement le seul pays de la planète capable d'accueillir correctement deux Grands Prix de Formule 1", déclare Andretti, interrogé par Motorsport.com. "Honnêtement, je pense que le nombre de fans de F1 aux États-Unis est sous-estimé mais ils ont besoin d'être stimulés. La seule chose qui manque vraiment est [l'arrivée] d'un pilote américain. Je soutiens Colton à fond. [Aller en F1] a toujours été son objectif. Il est très calme et humble, il n'est pas agressif. J'y vois des qualités dignes de la Formule 1."

"Je suis vraiment fan de Colton, je suis toujours dans son stand pendant les courses. Il est calme et serein, j'adore ça. Il peut s'adapter à n'importe quelles conditions, ce qui est la clé. On entend souvent les gens se plaindre : 'C'est trop glissant, il y a trop de vent'. Les conditions sont les mêmes pour tout le monde, trouve un moyen pour être rapide ! Et [Herta] y arrive à chaque fois, j'adore."

Lire aussi :

En plaçant les talents américains dans des équipes de pointe en Formule 1, Andretti assure que les États-Unis auraient de quoi s'extasier. Mais pour y parvenir, l'Américain pense que Herta, plus jeune vainqueur d'une course en IndyCar, à 18 ans, doit être recruté le plus tôt possible.

"Il faut un pilote américain dans une équipe de premier plan, pas à l'arrière du peloton", ajoute-t-il. "En ayant un pilote américain signant de bons résultats en F1, les États-Unis deviendraient fous. Mercedes vend beaucoup de voitures ici, c'est un marché énorme. Imaginez ce qu'ils pourraient faire avec [Herta]. Cela augmenterait aussi les audiences à la télévision. Mais cela doit se faire d'ici un an ou deux, sinon ils considéreront [Herta] comme trop vieux. Il a 21 ans, donc c'est le bon moment."

Cependant, l'obtention de la Super Licence est nécessaire pour rejoindre les grilles de départ de la Formule 1. Au grand regret du Champion du monde, les États-Unis ne disposent pas du même traitement que la Formule 2, où les trois premiers pilotes du classement général reçoivent les 40 points requis pour valider la Super Licence. "Je comprends qu'il y ait un manque de tests et des restrictions pour la Super Licence", reconnait Andretti. "Mais ce jeune Russe [Nikita Mazepin, ndlr] a une Super Licence et les gars au plus haut niveau ici [aux États-Unis] ne peuvent pas en avoir une ? Il y a quelque chose qui ne va pas !"

partages
commentaires

Voir aussi :

Ces évolutions qui atténuent le déficit d'Aston Martin

Article précédent

Ces évolutions qui atténuent le déficit d'Aston Martin

Article suivant

Horner : "Hamilton a eu énormément de chance" à Imola

Horner : "Hamilton a eu énormément de chance" à Imola
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021