Le directeur de Pirelli F1 testé positif au COVID-19

Mario Isola a été testé positif au COVID-19 dans le cadre du Grand Prix de Turquie, à Istanbul.

Le directeur de Pirelli F1 testé positif au COVID-19

Directeur de Pirelli F1, Mario Isola a été testé positif au COVID-19 alors qu'il se trouvait dans le paddock de l'Istanbul Park ce week-end, à l'occasion du Grand Prix de Turquie. L'Italien s'est placé à l'isolement et tous les protocoles susceptibles d'être déclenchés dans un tel cas de figure l'ont été. "La FIA, la Formule 1 et Pirelli confirment que Mario Isola, directeur de Pirelli F1 et Compétition, a été testé positif au COVID-19 le dimanche 15 novembre lors du Grand Prix de Turquie", annonce un communiqué.

L'état de santé de Mario Isola n'inspire actuellement aucune inquiétude, mais la problématique essentielle en ces temps de pandémie mondiale est de prendre toutes les précautions nécessaires afin de traquer le moindre autre cas positif dans le paddock. "Mario a été testé positif lors du dépistage régulier pratiqué dimanche", ajoute le communiqué. "Il est désormais à l'isolement et est asymptomatique, il suivra les recommandations médicales locales. Tous les cas contacts proches ont été déclarés, testés à nouveau, et aucun autre cas positif n'a été avéré. Mario Isola sera rapatrié en Italie conformément aux protocoles en vigueur."

Au printemps dernier, pendant la première vague de la pandémie en Italie, Mario Isola avait repris son métier d'ambulancier pour participer à l'effort national de lutte contre le COVID-19.

Lire aussi :

Depuis le début de la saison au mois de juillet, la F1 évolue avec des protocoles très stricts mis en place pour éviter toute propagation du COVID-19 tout en permettant aux Grands Prix d'avoir lieu. Un principe de bulle sociale et de sous-groupes est notamment en vigueur, permettant de rapidement circonscrire à quelques personnes seulement la recherche des cas contacts dans le cas d'un test positif, sans affecter le travail des autres.

Plusieurs cas positifs ont déjà été déclarés depuis le début du championnat, les plus médiatisés d'entre eux jusqu'à présent restant ceux des pilotes Racing Point, Sergio Pérez et Lance Stroll, qui ont tous les deux manqué des épreuves et été remplacés à chaque fois par Nico Hülkenberg.

Chaque semaine, la FIA et la F1 communiquent l'état des lieux des tests. Vendredi dernier, neuf personnes avaient été déclarées positives parmi les 2543 dépistages pratiqués dans le cadre des Grands Prix entre le 6 et le 12 novembre. L'un d'entre eux était Simon Roberts, directeur de l'écurie Williams, qui n'a donc pas assisté au Grand Prix de Turquie.

partages
commentaires
Touché par Ricciardo puis Bottas, Ocon a encore joué de malchance

Article précédent

Touché par Ricciardo puis Bottas, Ocon a encore joué de malchance

Article suivant

Il n'y avait pas de consignes d'équipe entre Stroll et Pérez

Il n'y avait pas de consignes d'équipe entre Stroll et Pérez
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021