Marko sous-entend que Russell a signé avec Mercedes

Red Bull pourrait s'intéresser à George Russell si ce dernier ne décrochait pas le second baquet Mercedes pour 2022… mais d'après Helmut Marko, ce sera le cas.

Marko sous-entend que Russell a signé avec Mercedes

C'est dans les jours ou semaines à venir que Mercedes devrait annoncer l'identité du coéquipier de Lewis Hamilton pour la saison 2022 de Formule 1, le septuple Champion du monde ayant prolongé son contrat pour les deux campagnes à venir ; l'on sait déjà que ce second volant se jouera entre Valtteri Bottas, qui pilote les Flèches d'Argent depuis cinq ans, et George Russell, jeune loup aux crocs affûtés et protégé de la marque à l'étoile depuis 2017.

Lire aussi :

Les performances actuelles de Russell, qui est passé en Q2 lors des neuf Grands Prix déjà disputés cette saison et a frôlé les points à plusieurs reprises pour Williams, font de lui une option attractive pour les autres écuries, puisque son contrat avec la structure de Grove prendra fin au terme de l'année. Red Bull n'y fait d'ailleurs pas exception et souhaiterait associer Russell à Max Verstappen… mais Helmut Marko laisse entendre que l'avenir du jeune Anglais est déjà assuré chez Mercedes.

"Ça vaut certainement le coup d'envisager Russell, vu les performances dont il fait preuve en ce moment chez Williams", déclare Marko dans un entretien exclusif avec Motorsport-Total.com, média affilié à Motorsport.com. "Le seul truc est qu'il s'agit vraiment d'une utopie, car si Mercedes le laissait partir, ce serait un tel faux-pas que je ne peux franchement pas l'imaginer."

Ainsi, lorsque nous lui demandons si Red Bull fera une offre à Russell dans l'éventualité où ce dernier ne courrait pas chez Mercedes l'an prochain, la réponse du conseiller sportif de la marque au taureau est lourde de sens : "Si mes informations sont correctes, la question n'est pas pertinente."

Helmut Marko, consultant pour Red Bull Racing

Quant au principal intéressé, il rêve évidemment d'obtenir un baquet chez Mercedes après s'être illustré lorsqu'il a remplacé Lewis Hamilton, positif au COVID-19, au Grand Prix de Sakhir 2020 ; il avait mené la majorité de la course avant d'être victime d'une bévue de l'écurie dans les stands puis d'une crevaison. C'est d'ailleurs à son compatriote qu'il serait associé à Brackley, composant un duo de pilotes anglais.

"J'imagine qu'hypothétiquement, ce pourrait être enthousiasmant pour certains, surtout les fans britanniques", déclare Russell au Silverstone Podcast. "Mais je ne vais pas parler d'hypothèses pour l'instant. Comme je l'ai dit, je veux juste me battre pour la victoire, pour le titre mondial."

"Je me sens prêt. Cela fait trois ans que je gravis les échelons du fond de grille au milieu de tableau, que j'évolue à mon maximum absolu, que j'essaie de tirer le meilleur de l'équipe qui m'entoure. Et je pense que nous avons fait du travail vraiment bon, vraiment solide. Mais c'est différent quand on se bat pour la victoire et pour le titre mondial, comme j'en ai fait l'expérience dans ma carrière en formules de promotion. C'est pour ça que je vis, et j'espère que ce jour viendra plus tôt que tard. J'en ai eu un avant-goût l'an dernier, mais je veux y goûter chaque semaine." Russell a cumulé 20 victoires et 44 podiums en 145 courses en formules de promotion de 2014 à 2018, mais c'est évidemment bien différent depuis qu'il a accédé à la Formule 1 avec Williams.

Avec Christian Nimmervoll

partages
commentaires
Mick Schumacher, l'élève studieux du Parc Fermé

Article précédent

Mick Schumacher, l'élève studieux du Parc Fermé

Article suivant

Alfa Romeo veut que Räikkönen fasse mieux en qualifs

Alfa Romeo veut que Räikkönen fasse mieux en qualifs
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021