McLaren va continuer d'utiliser des livrées spéciales

Les livrées spéciales de McLaren n'ont pas manqué d'être remarquées l'an passé, et ce devrait être le cas à nouveau en 2022.

McLaren va continuer d'utiliser des livrées spéciales

Parées d'orange et de bleu depuis quatre ans désormais, les McLaren ont vu leur livrée évoluer à l'occasion lors de la saison 2021 de Formule 1. C'était le cas à Monaco, avec les populaires couleurs du pétrolier Gulf, pour une livrée orange et bleu clair qui avait souri à Lando Norris, monté sur la troisième marche du podium. Pour le dernier Grand Prix de l'année, à Abu Dhabi, l'écurie a utilisé le design de l'artiste émiratie Rabab Tantawy afin de mettre en valeur son sponsor Vuse, marque de cigarettes électroniques du groupe British American Tobacco.

"Je pense que le faire de manière très peu fréquente, comme nous l'avons fait, c'est le bon équilibre", analyse Zak Brown, PDG de l'écurie. "Nous voulons conserver notre identité et rendre la livrée spéciale vraiment spéciale. Et si nous le faisons tout le temps, elle perd cet aspect spécial."

"Le sponsor était au cœur [de la livrée d'Abu Dhabi]. Je pense qu'elle est éclatante et transmet un très bon message. En l'occurrence, c'est une artiste locale [qui l'a dessinée], c'est une excellente manière d'attirer l'attention vers différents sujets."

"Bien sûr, nos fans aiment nous soutenir. On voit beaucoup de casquettes et tee-shirts Gulf. C'est donc une autre manière de communiquer avec les fans. Tout le monde a exprimé son enthousiasme pour cette livrée. C'est quelque chose que nous voulons faire et continuerons de faire, mais pas de manière fréquente, car nous perdrions notre identité et cela perdrait son aspect spécial."

Les livrées spéciales devraient donc être à nouveau de rigueur lors de la campagne 2022, alors que la légendaire écurie britannique, qui a pris la quatrième place du championnat des constructeurs l'an passé, conserve de nombreux partenaires parmi lesquels BAT, Dell, Gulf, Coca-Cola et Unilever.

Au total, ce sont d'ailleurs sept marques différentes que l'on a retrouvé sur les pontons de la McLaren MCL35M au fil des 22 Grands Prix de la saison 2021, comme le détaille notre vidéo ci-dessous.

Lire aussi :

Propos recueillis par Luke Smith

partages
commentaires
Quiz - Tous les circuits de F1 depuis 2000
Article précédent

Quiz - Tous les circuits de F1 depuis 2000

Article suivant

Norris fier de son honnêteté et de son impact sur la santé mentale

Norris fier de son honnêteté et de son impact sur la santé mentale
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021