McLaren : Renault dit avoir trouvé beaucoup de puissance

Le motoriste français a donné à McLaren des chiffres prometteurs quant à la progression de son unité de puissance pour la saison 2019. Zak Brown évoque "beaucoup de kilowatts" supplémentaires sur le bloc propulseur.

McLaren : Renault dit avoir trouvé beaucoup de puissance

Renault aurait réussi à trouver davantage de puissance sur son moteur turbo hybride pour envisager un saut de performance important en 2019. C'est ce qu'a confié Zak Brown ce mercredi, alors que McLaren va entrer dans la deuxième année de son partenariat avec le motoriste français.

La saison moribonde que vient de clore l'écurie de Woking est avant tout due aux difficultés de McLaren avec son châssis, mais l'unité de puissance Renault a elle aussi déçu en 2018, incitant même Red Bull Racing à prononcer le divorce pour se tourner vers Honda. Alors que le Losange met les bouchées doubles du côté de Viry-Châtillon, les premiers retours inciteraient à l'optimisme.

"Ils nous disent qu'ils sont très heureux de leurs progrès hivernaux", confie Zak Brown, PDG de McLaren Racing. "Ils ont trouvé beaucoup de kilowatts, et pensent qu'ils ne seront pas loin du compte. Ce n'est pas approprié pour moi de citer les chiffres qu'ils nous ont donnés, mais je pense qu'ils ont le sentiment d'être très compétitifs l'année prochaine."

Lire aussi :

Si McLaren part de loin compte tenu des difficultés aérodynamiques rencontrées avec la MCL33, tout progrès de taille du côté moteur sera le bienvenu pour aider l'écurie à se remettre sur de bons rails. Un pas franchi avec la motorisation venant s'ajouter à un autre côté châssis viendrait lancer le renouveau attendu avec Carlos Sainz et Lando Norris.

"Il y a beaucoup d'optimisme prudent, mais nous ne voulons clairement pas nous laisser emporter", prévient Zak Brown. "Nous l'avons fait par le passé et nous n'allons pas faire deux fois la même erreur. Il y a donc une approche très humble. Le développement se passe bien, et nous sommes sur la bonne voie par rapport à ce que nous voulons accomplir."

"Mais au final, nous n'avons aucune idée d'où en est la concurrence, si ce n'est en spéculant. Chacun a ses histoires différentes, en minimisant ou en en faisant trop. Je crois que nous ne saurons pas avant d'être à Barcelone [pour les essais hivernaux]."

"Nous sommes contents des progrès que nous avons effectués. Nous avons fait les choses différemment, tout le monde travaille bien ensemble, il y a donc plus de confiance sereine. Mais nous sommes sur nos gardes. Nous savons que c'est une année importante pour nous afin de montrer des progrès, et ça s'accompagne d'une énergie nerveuse et excitante."

Propos recueillis par Jonathan Noble  

 

partages
commentaires
Brawn : Leclerc ne sera pas aussi "accommodant" que Räikkönen
Article précédent

Brawn : Leclerc ne sera pas aussi "accommodant" que Räikkönen

Article suivant

C'était un 19 décembre : l'avertissement de Ferrari à Räikkönen

C'était un 19 décembre : l'avertissement de Ferrari à Räikkönen
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021