McLaren : La F1 doit éviter un retour en course précipité

Face à la pandémie due au nouveau coronavirus, les Grands Prix de Formule 1 ne devront reprendre que lorsque la sécurité du personnel sera assurée et qu'une telle décision ne se fera pas au détriment des patients atteints par le COVID-19, avertit Andreas Seidl.

McLaren : La F1 doit éviter un retour en course précipité

Les neuf premiers Grands Prix de la saison de Formule 1 ont déjà été reportés ou annulés, tandis que ceux de France et de Belgique sont très clairement menacés par les dernières mesures gouvernementales. La catégorie reine du sport automobile va s'efforcer de concocter un nouveau calendrier sur les derniers mois de l'année, mais pour Andreas Seidl, directeur de l'écurie McLaren, il sera crucial de prêter attention à l'opinion publique.

"Ce que je trouve important, c'est l'acceptation par le public du fait que des événements aient lieu à nouveau", analyse Seidl. "J'estime important que l'on ne reprenne la course qu'avec la certitude d'avoir le matériel nécessaire pour protéger et dépister les gens, que ce soit disponible pour ceux qui en ont véritablement besoin et que nous ne soyons pas ceux qui gâchent cet équipement seulement pour faire la course."

Lire aussi :

"Je pense que les gens, le public, les fans désirent ardemment – surtout dans la situation de confinement où nous nous trouvons tous actuellement – le retour des événements sportifs, même si ce n'est qu'à la télévision. Mais encore une fois, il y a évidemment beaucoup d'aspects différents à prendre en compte."

McLaren est justement la seule équipe à avoir déclaré forfait avant même l'annulation du Grand Prix d'Australie, suite à la détection d'un cas de coronavirus dans ses rangs. Cette décision n'a pas été difficile à prendre pour Seidl, bien au contraire : l'Allemand n'a qu'une priorité.

"Comme toujours, le plus important est de protéger notre personnel", insiste-t-il. "Nous ne pouvons certainement pas reprendre la course avant d'avoir la certitude que notre personnel est en sécurité. Puis je pense que cela dépendra simplement des consignes des pays où nous sommes basés, tout d'abord, puis des consignes de voyage. Il nous faut voir si cela nous permet de quitter notre pays et d'y revenir. Il nous faut attendre que les différents pays décident si les courses devraient avoir lieu."

"Je pense aussi qu'il faut voir ce que vont décider les promoteurs car, en particulier avec le changement de dates pour beaucoup de courses, il faut que les promoteurs soient partants et que cela ait du sens pour la F1 d'un point de vue commercial."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Vettel : "Pas si important" de battre Leclerc au championnat
Article précédent

Vettel : "Pas si important" de battre Leclerc au championnat

Article suivant

Vettel : Une baisse de salaire discutée qui restera confidentielle

Vettel : Une baisse de salaire discutée qui restera confidentielle
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021