Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
39 jours
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
67 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
95 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
102 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
116 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
123 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
137 jours
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
158 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
172 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
186 jours

McLaren : La F1 doit éviter un retour en course précipité

partages
commentaires
McLaren : La F1 doit éviter un retour en course précipité
Par :
16 avr. 2020 à 15:46

Face à la pandémie due au nouveau coronavirus, les Grands Prix de Formule 1 ne devront reprendre que lorsque la sécurité du personnel sera assurée et qu'une telle décision ne se fera pas au détriment des patients atteints par le COVID-19, avertit Andreas Seidl.

Les neuf premiers Grands Prix de la saison de Formule 1 ont déjà été reportés ou annulés, tandis que ceux de France et de Belgique sont très clairement menacés par les dernières mesures gouvernementales. La catégorie reine du sport automobile va s'efforcer de concocter un nouveau calendrier sur les derniers mois de l'année, mais pour Andreas Seidl, directeur de l'écurie McLaren, il sera crucial de prêter attention à l'opinion publique.

"Ce que je trouve important, c'est l'acceptation par le public du fait que des événements aient lieu à nouveau", analyse Seidl. "J'estime important que l'on ne reprenne la course qu'avec la certitude d'avoir le matériel nécessaire pour protéger et dépister les gens, que ce soit disponible pour ceux qui en ont véritablement besoin et que nous ne soyons pas ceux qui gâchent cet équipement seulement pour faire la course."

Lire aussi :

"Je pense que les gens, le public, les fans désirent ardemment – surtout dans la situation de confinement où nous nous trouvons tous actuellement – le retour des événements sportifs, même si ce n'est qu'à la télévision. Mais encore une fois, il y a évidemment beaucoup d'aspects différents à prendre en compte."

McLaren est justement la seule équipe à avoir déclaré forfait avant même l'annulation du Grand Prix d'Australie, suite à la détection d'un cas de coronavirus dans ses rangs. Cette décision n'a pas été difficile à prendre pour Seidl, bien au contraire : l'Allemand n'a qu'une priorité.

"Comme toujours, le plus important est de protéger notre personnel", insiste-t-il. "Nous ne pouvons certainement pas reprendre la course avant d'avoir la certitude que notre personnel est en sécurité. Puis je pense que cela dépendra simplement des consignes des pays où nous sommes basés, tout d'abord, puis des consignes de voyage. Il nous faut voir si cela nous permet de quitter notre pays et d'y revenir. Il nous faut attendre que les différents pays décident si les courses devraient avoir lieu."

"Je pense aussi qu'il faut voir ce que vont décider les promoteurs car, en particulier avec le changement de dates pour beaucoup de courses, il faut que les promoteurs soient partants et que cela ait du sens pour la F1 d'un point de vue commercial."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Voir aussi :

Article suivant
Vettel : "Pas si important" de battre Leclerc au championnat

Article précédent

Vettel : "Pas si important" de battre Leclerc au championnat

Article suivant

Vettel : Une baisse de salaire discutée qui restera confidentielle

Vettel : Une baisse de salaire discutée qui restera confidentielle
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Benjamin Vinel