Pas de grands rassemblements en Allemagne et Belgique jusqu'à fin août

L'Allemagne et la Belgique ont décidé d'interdire tous les événements sportifs réunissant du public jusqu'à la fin de l'été : plusieurs courses sont concernées dans différentes disciplines.

Pas de grands rassemblements en Allemagne et Belgique jusqu'à fin août

Dans une Europe confinée à grande échelle pour lutter contre la propagation du COVID-19, plusieurs pays tentent d'amorcer un calendrier de déconfinement avec des approches qui varient. La sortie de crise paraît toutefois encore très lointaine, comme on a pu le constater lundi soir en France avec les mesures annoncées par le chef de l'État.

Ce mercredi, ce sont l'Allemagne et la Belgique qui ont pris des décisions et fixé des échéances, le tout avec un degré d'incertitude qui persiste, lié au caractère encore évolutif de l'épidémie. Pour les deux pays, on retiendra toutefois un choix similaire : l'interdiction de tout événement rassemblant un public nombreux jusqu'au 31 août prochain. Sur ce point, il s'agit d'un horizon plus éloigné que celui évoqué en France par Emmanuel Macron, qui a parlé d'une interdiction de tels rassemblement jusqu'à mi-juillet "au moins".

Lire aussi :

Dans les faits, les annonces allemande et belge concernent plusieurs événements de sports mécaniques majeurs. À l'heure où toutes les disciplines sont à l'arrêt et tentent d'y voir clair pour éventuellement agencer des calendriers alternatifs, c'est donc un nouvel élément à prendre en considération.

Sur cette période qui porte jusqu'à fin août, on retient notamment que les compétitions suivantes doivent avoir lieu :

  • 21 juin : GP d'Allemagne MotoGP
  • 21 juin : E-Prix de Berlin
  • 2 août : WorldSBK à Oschersleben
  • 16 août : 6 Heures de Spa-Francorchamps WEC
  • 30 août : Grand Prix de Belgique de Formule 1

Bien entendu, les annonces gouvernementales en Allemagne et en Belgique n'ouvrent pas automatiquement la voie à une annulation ou à un report, puisque la piste d'événements organisés à huis clos ne peut pas être totalement exclue. C'est notamment l'une des options étudiées par le MotoGP, alors que suite aux différents reports et annulations, la manche allemande au Sachsenring est la première figurant encore théoriquement à son calendrier. Néanmoins, les dirigeants du championnat ont récemment indiqué que "pour l'instant, on pourrait dire que [le MotoGP n'a] pas de calendrier", l'instabilité de la situation mondiale poussant à la patience avant de pouvoir définir un nouvel agenda.

Lire aussi :

Le Sachsenring, hôte du Grand Prix d'Allemagne MotoGP

Le Sachsenring, hôte du Grand Prix d'Allemagne MotoGP

Concernant la Formule 1, les dernières déclarations publiques faisaient part d'une volonté de lancer la saison à partir du mois de juillet dans le scénario le plus optimiste, s'appuyant là aussi sur l'hypothèse d'épreuves à huis clos. Cette piste n'est pas exclue, notamment suite à la porte entrouverte aujourd'hui par le gouvernement autrichien : celui-ci ne souhaite pas en effet se "mettre en travers" d'un maintien de l'épreuve du Red Bull Ring, si elle peut se dérouler sans spectateurs et dans le respect des règles sanitaires mises en place dans le pays. Une option possible, donc, pour maintenir certaines épreuves, mais refusée par d'autres épreuves à l'image du GP des Pays-Bas.

Enfin, pour ce qui est du WEC, la manche de Spa-Francorchamps a été décalée à la mi-août dans le cadre du calendrier alternatif publié il y a une dizaine de jours, après avoir été déprogrammée une première fois de sa date initiale, fin avril. C'est sur cette piste également que doit se rendre la F1 deux semaines plus tard.

"Le circuit reste attentif à la prochaine communication du Conseil National de Sécurité", fait savoir ce soir Spa-Francorchamps, dont les portes restent closes au moins jusqu'au 3 mai. "Nous ne manquerons pas de vous informer, dès que possible, de toute nouvelle évolution."

partages
commentaires
La FIA surveillera de près le changement moteur de McLaren

Article précédent

La FIA surveillera de près le changement moteur de McLaren

Article suivant

Respect des règles : la FIA dit aux écuries de lui faire confiance

Respect des règles : la FIA dit aux écuries de lui faire confiance
Charger les commentaires
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021