McLaren ne s'attendait pas à avoir le rythme pour un podium à Monaco

McLaren ne s'attendait absolument pas à avoir un tel rythme lors du Grand Prix de Monaco, qui a vu Lando Norris signer un nouveau podium.

McLaren ne s'attendait pas à avoir le rythme pour un podium à Monaco

McLaren se préparait à vivre une épreuve difficile dans les rues de Monaco mais finalement, l'écurie de Woking est revenue de Monte-Carlo avec un trophée, celui de la troisième position, rapporté par Lando Norris. Finalement, la MCL35M est apparue même plus proche de Red Bull et Mercedes que lors des courses précédentes.

Lire aussi :

Pour Andreas Seidl, le directeur de l'équipe, c'est évidemment un sentiment de satisfaction qui prédomine alors que McLaren a toujours comme objectif de se maintenir dans le top 3 du classement constructeurs. "Je dirais que nous ne nous attendions absolument pas à ce qu'en termes de rythme, nous puissions être si proches de Mercedes, Red Bull, et aussi de Ferrari."

"Nous avons vu depuis le début de la saison, et lors des premières courses, que nous étions toujours en difficulté dans les portions à faible vitesse, donc ça a été vraiment encourageant de voir ça ce week-end. Un très grand merci à l'équipe à la maison, à l'ingénierie et la production, pour nous avoir fourni cette voiture ce week-end. Ils ont fait un excellent travail pendant l'hiver avec cette monoplace et ils ont continué à produire des efforts et à apporter des améliorations."

Le podium signé par McLaren est d'autant plus important que Ferrari avait l'opportunité d'inscrire de nombreux points, ce qui lui aurait permis de frapper un grand coup dans la lutte pour la troisième place chez les constructeurs. Toutefois, Charles Leclerc, qui avait signé la pole, n'a finalement pas pu prendre le départ en raison d'un problème de transmission. Carlos Sainz a de son côté terminé à la seconde position, juste devant Norris.

Seidl est bien entendu heureux que l'avantage de la Scuderia ait finalement été aussi réduit sur le plan comptable. "Pour le championnat, la façon dont la course s'est déroulée est évidemment un bon résultat pour nous parce que, en voyant le très bon rythme de Ferrari le jeudi et aussi le samedi, oui, il y avait un risque élevé de perdre beaucoup de points pour eux."

"Nous avons évidemment bénéficié de la malchance de Charles, et c'est quelque chose que vous ne souhaitez à aucun de vos concurrents. Mais il est important de toujours être présent lorsque les opportunités se présentent et c'est ce que nous avons réussi à faire. La course s'est déroulée avec un Lando qui volait, et je pense qu'en termes de stratégie, l'équipe a fait un excellent travail et a été parfaite."

partages
commentaires
Ferrari ne s'enflamme pas malgré la performance de Monaco

Article précédent

Ferrari ne s'enflamme pas malgré la performance de Monaco

Article suivant

Monaco 2001 : Bernoldi bloque Coulthard, Dennis furieux

Monaco 2001 : Bernoldi bloque Coulthard, Dennis furieux
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021