Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
2 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
37 jours

McLaren a surmonté sa faiblesse dans les virages lents

partages
commentaires
McLaren a surmonté sa faiblesse dans les virages lents
Par :
17 août 2019 à 11:03

Contre toute attente, la McLaren MCL34 était performante sur le Hungaroring, ce qui donne de l'espoir au directeur d'équpe Andreas Seidl.

"Nous étions meilleurs dans Maggots et Becketts, ils n'arrivaient pas à nous rattraper en ligne droite, mais ils nous attaquaient de partout dans les virages lents", déplorait Lando Norris à Silverstone. "Ces derniers sont notre faiblesse actuellement, mais ce n'est pas quelque chose que nous pouvons changer en un week-end. Ce n'est pas comme si nous pouvions optimiser la voiture pour les virages lents et sacrifier les courbes rapides ; même en faisant ça, on ne peut pas gagner ce que nous perdons actuellement. Cela fait partie du projet à plus long terme et des choses que nous espérons pouvoir améliorer cet hiver principalement."

À l'issue du Grand Prix de Grande-Bretagne, conclu par Carlos Sainz et Lando Norris aux sixième et onzième rangs respectivement, le verdict du jeune Anglais paraissait sans appel. Après avoir passé l'intégralité de la course à batailler avec les Renault de Daniel Ricciardo et de Nico Hülkenberg, Norris voyait le manque de compétitivité de la McLaren MCL34 dans les virages lents comme un obstacle insurmontable à court terme.

Lire aussi :

Pourtant, sur un tracé du Hungaroring qui fait partie des trois moins rapides de la saison, Sainz et Norris ont signé une belle prestation en se classant cinquième et neuvième, pour le plus grand plaisir du directeur d'équipe Andreas Seidl.

"Sur un circuit avec beaucoup de virages lents, qui représentaient assurément une faiblesse de notre voiture, c'était merveilleux de voir que nous avons pu résoudre certains de nos problèmes grâce à nos évolutions et à notre compréhension de la voiture, qui ne cesse de s'améliorer", se félicite l'Allemand. "Nous avions clairement la quatrième monoplace la plus rapide. Cela nous donne du baume au coeur pour la deuxième moitié de saison, car il y a des circuits avec des sections lentes qui arrivent. C'est évidemment très, très encourageant."

Ce résultat a placé McLaren dans une position idéale au championnat des constructeurs, à la quatrième place avec 39 points d'avance sur la Scuderia Toro Rosso. "Notre objectif est clair : continuer sur cette lancée jusqu'à la fin de la saison. Nous continuerons d'apporter des évolutions après la trêve estivale, mais en même temps, il sera important de donner la priorité à la voiture de l'an prochain au bon moment ; elle sera la première à être conçue sous le leadership technique de James Key", conclut Seidl.

Lire aussi :

Article suivant
Ricciardo : Perdre mon ingénieur a joué dans mon départ de Red Bull

Article précédent

Ricciardo : Perdre mon ingénieur a joué dans mon départ de Red Bull

Article suivant

La F1 risquait d'abandonner "tous les principes de course" en Autriche

La F1 risquait d'abandonner "tous les principes de course" en Autriche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Benjamin Vinel