Mercedes balaie la rumeur d'un "dispositif de ligne droite"

Le patron de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, a balayé les commentaires de Red Bull sur un éventuel dispositif permettant d'augmenter la vitesse de la W12 en ligne droite.

Mercedes balaie la rumeur d'un "dispositif de ligne droite"

Alors que la lutte entre Mercedes et Red Bull pour la conquête du titre mondial arrive à sa conclusion, l'avantage dont dispose l'écurie allemande en ligne droite actuellement est source d'inquiétudes du côté de Milton Keynes. Lors du GP de Turquie, les W12 de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton bénéficiaient d'une meilleure vitesse de pointe que les RB16B aux ailerons débraqués de Max Verstappen et Sergio Pérez.

Plus tôt dans la saison, à la rentrée des classes de septembre, la marque à l'étoile avait introduit une nouvelle spécification moteur, laissant son rival perplexe face à l'ampleur des gains. "Leur vitesse en ligne droite a récemment fait un grand bond en avant et si auparavant nous pouvions rivaliser avec de plus petits ailerons, ce n'est plus possible aujourd'hui", avait confié à Motorsport.com Christian Horner, directeur de Red Bull Racing.

Mais après des analyses plus approfondies, Horner a estimé que l'ascendant pris par Mercedes ne se résumait pas qu'à la puissance accrue du moteur allemand. Selon le Britannique, les W12 sont équipées d'un dispositif permettant d'augmenter la vitesse en abaissant le train arrière dans les lignes droites.

"Je pense que Mercedes est évidemment en train d'optimiser un dispositif de ligne droite, ils sont capables de le faire sur ce type de circuit", a indiqué Horner sur Sky Sports pendant la première séance d'essais libres du Grand Prix des États-Unis, dominée par les Flèches Noires. "Regardez l'arrière de leur voiture, à quel point il s'abaisse. Je pense qu'ils ont tiré parti de cet atout [en Turquie]."

 

Interrogé sur les commentaires de Horner, Toto Wolff les a balayés d'un revers de la main en les qualifiant de "boucan".

"Je pense que nous savons que c'est un championnat où les concurrents essaieront toujours de savoir s'il existe une sorte de solution miracle", a déclaré le directeur d'équipe de Mercedes. "De mon expérience, une telle chose n'existe pas. Tout se résume à de petits gains, des gains marginaux mis bout à bout et qui augmentent la performance. Nous essayons vraiment de mieux comprendre notre voiture et d'améliorer les temps au tour sans faire trop attention au boucan."

Sur les raisons de la domination Mercedes en Turquie, Wolff a répondu que son équipe avait simplement trouvé le meilleur compromis sur la W12. "Ce que nous avons réussi à comprendre, c'est comment trouver le juste milieu sur les réglages de la voiture", a-t-il expliqué. "Actuellement, lorsque vous regardez les temps au tour, le gain se trouve dans les lignes droites. Je pense que nous avons trouvé le bon compromis entre la traînée et l'appui. Et de l'autre côté, nous étions très rapides dans les virages à haute vitesse, ce qui est bien, et dans le rythme de Red Bull dans les virages lents. Donc, dans l'ensemble, la voiture est meilleure."

partages
commentaires
Photos - Les casques spéciaux des pilotes à Austin
Article précédent

Photos - Les casques spéciaux des pilotes à Austin

Article suivant

EL2 - Pérez en tête, Verstappen victime du trafic

EL2 - Pérez en tête, Verstappen victime du trafic
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021