Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
Course dans
10 Heures
:
33 Minutes
:
53 Secondes
04 sept.
EL1 dans
26 jours
11 sept.
Prochain événement dans
32 jours
25 sept.
EL1 dans
47 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
60 jours
23 oct.
Prochain événement dans
74 jours
31 oct.
Prochain événement dans
82 jours

Mercedes accepte une interdiction totale du DAS dès 2021

partages
commentaires
Mercedes accepte une interdiction totale du DAS dès 2021
Par :
31 mars 2020 à 12:58

La trouvaille de Mercedes ne sera pas admise par le Règlement Technique 2021 de la Formule 1, comme la FIA l'a annoncé ce mardi suite au Conseil Mondial.

Le Conseil Mondial du Sport Automobile a publié ce mardi un communiqué de presse pour valider un certain nombre de propositions faites afin d'aménager les aspects calendaires et réglementaires de la Formule 1 en cette période trouble liée à la pandémie de COVID-19. Outre l'officialisation du report de la réglementation technique 2021 en 2022 et des aménagements faits pour tenter de circonscrire les problèmes posés par la crise mondiale, la question du système de direction à deux axes, vu durant les essais hivernaux du côté de Mercedes et qui a fait beaucoup parler, a été tranchée.

Lire aussi :

"Les systèmes de direction à deux axes (DAS) ne seront pas autorisés dans la réglementation 2021 telle que définie à l'Article 10.4.2", peut-on ainsi lire dans le communiqué. Cette formulation, qui peut paraître ambiguë alors même que le règlement 2021 initial a été reporté, vise bien à garantir que le DAS ne pourra plus être employé par les écuries à partir de l'année 2021. Cette décision a été prise à l'unanimité, ce qui veut dire que Mercedes, qui pouvait légitimement espérer, avec le maintien des châssis 2020 en 2021, conserver cet avantage technologique, a accepté d'y renoncer.

L'article 10.4.2 du Règlement Technique 2021 dispose désormais que : "Le réalignement des roues directrices doit être uniquement déterminé par une fonction monotone de la position rotative d'un seul volant autour d'un seul axe. En outre, les points de fixation intérieurs des éléments de suspension reliés au système de direction doivent rester à une distance fixe les uns des autres et ne peuvent se déplacer que dans la direction normale par rapport au plan central de la voiture."

Une telle clarification, alors même que la saison 2020 est déjà fortement compromise et comptera moins d'épreuves que prévu, devrait permettre d'éviter une course à l'armement et donc aux dépenses dans laquelle auraient pu se lancer certaines écuries afin de s'équiper du dispositif si jamais sa légalité (toujours présumée en l'absence de décision des commissaires d'un Grand Prix) avait été maintenue jusqu'à la fin de l'année 2021. Cela reste évidemment possible, mais l'intérêt de travailler sur l'implantation d'un tel système alors qu'il pourrait ne servir que pour quelques Grands Prix une fois la menace de la pandémie éloignée est bien entendu drastiquement réduit.

Crise mondiale : la FIA prend la main, des mesures votées pour la F1

Article précédent

Crise mondiale : la FIA prend la main, des mesures votées pour la F1

Article suivant

La F1 discute d'un nouveau report du règlement à 2023

La F1 discute d'un nouveau report du règlement à 2023
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard