Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
26 jours
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
31 jours
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
40 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
59 jours
13 août
-
16 août
EL1 dans
68 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
82 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
89 jours

Mercedes a cassé un moteur à Barcelone

partages
commentaires
Mercedes a cassé un moteur à Barcelone
Par :
Co-auteur: Jonathan Noble
22 févr. 2020 à 17:54

Contrairement à ce que l'on pouvait croire, l'écurie allemande n'a pas été épargnée par quelques ennuis avec son unité de puissance lors du premier roulage hivernal en Catalogne.

À mi-parcours des essais hivernaux, la première semaine de roulage semble s'être déroulée de manière idéale pour Mercedes. L'écurie allemande est celle qui a bouclé le plus grand nombre de tours sur trois jours (494) tout en s'octroyant les deux meilleurs chronos. Pourtant, il s'avère que la firme à l'étoile a connu quelques déboires avec son unité de puissance, ne laissant pas la concurrence seule sur ce plan. On se souvient que Ferrari a perdu énormément de temps de piste vendredi matin après avoir rencontré un problème moteur nécessitant le remplacement du bloc de Sebastian Vettel. En réalité, une mésaventure similaire avait frappé Mercedes la veille.

Lire aussi :

Jeudi soir, Valtteri Bottas a mis un terme à sa journée plus tôt que prévu, ne pouvant pas prendre part à la dernière heure. Mercedes avait simplement évoqué des problèmes électriques. En fait, Motorsport.com a appris qu'il s'agissait d'une défaillance de l'unité de puissance sur la W11, celle-ci ayant dû être remplacée.

Durant l'hiver, l'écurie de Brackley reconnaissait avoir rencontré des soucis lors du développement de son unité de puissance pour 2020, preuve que même l'écurie Championne du monde doit faire face à certains aléas. "Il se passe beaucoup de choses à [l'usine de] Brixworth, il y a beaucoup d'améliorations sur le moteur, du côté de l'ERS et sur le moteur à combustion interne", expliquait au début du mois Andy Cowell, directeur du département moteur. "Nous nous débattons avec quelques petits problèmes alors que nous essayons de tout faire fonctionner."

Le problème moteur de la journée de jeudi en a précédé un autre, sans qu'un lien ne puisse forcément être établi. Vendredi, Williams a également dû procéder au changement de l'unité de puissance sur la FW43 qui était alors confiée à Nicholas Latifi.

Au terme de la première semaine de tests à Barcelone, ce sont donc au moins trois des quatre motoristes du plateau qui ont remplacé des unités de puissance suite à un problème ou par précaution. C'est cette dernière raison qui a poussé Honda à changer le bloc d'Alexander Albon après avoir détecté un problème sur la Red Bull RB16 lors de la deuxième journée. Néanmoins, après vérifications, le moteur avait pu être réutilisé et il avait été à nouveau installé pour le vendredi.

Durant la saison, chaque écurie est limitée à l'utilisation de trois moteurs par monoplace, sans quoi des pénalités sur la grille de départ sont infligées. En revanche, aucune restriction ne s'applique aux essais hivernaux. Les éléments des unités de puissance doivent être éprouvés et capables de parcourir des milliers de kilomètres, comme le prouvent les chiffres ci-dessous. Révélés en 2019 par Motorsport.com, ils indiquent la longévité des éléments moteur utilisés sur la Mercedes de Lewis Hamilton l'an passé.

Élément

Distance parcourue

Moteur à combustion interne (ICE)

5578 km

Turbo

5578 km

MGU-H

5578 km

MGU-K

7281 km

Électronique

12966 km

Batteries

8164 km

Voir aussi :

Article suivant
Les plus belles photos des premiers essais hivernaux 2020

Article précédent

Les plus belles photos des premiers essais hivernaux 2020

Article suivant

Hypercar : la décision d'Aston Martin "n'a rien à voir" avec la F1

Hypercar : la décision d'Aston Martin "n'a rien à voir" avec la F1
Charger les commentaires