Mercedes fait un point prudent sur la santé de Lewis Hamilton

Ce lundi, Toto Wolff a donné quelques nouvelles de Lewis Hamilton, touché par le COVID-19 depuis une semaine.

Mercedes fait un point prudent sur la santé de Lewis Hamilton

Testé positif au COVID-19 après en avoir ressenti les premiers symptômes il y a tout juste une semaine, Lewis Hamilton poursuit sa convalescence. Le septuple Champion du monde est toujours à l'isolement à Bahreïn, respectant les consignes des autorités imposant cette situation au moins jusqu'à jeudi. Dans le même temps, il espère se rétablir puis être en mesure de présenter un test négatif, dans l'optique de participer au dernier Grand Prix de la saison, le week-end prochain à Abu Dhabi.

Ce lundi, Toto Wolff a donné quelques nouvelles de son pilote, après avoir souligné il y a quelques jours qu'il ne vivait pas très bien la situation. Sur le plan médical, les nouvelles données aujourd'hui semblent aller dans le bon sens. "C'est assez moche, ce dans quoi il se retrouve fourré", a rappelé le directeur de Mercedes lors d'un événement organisé par la chaîne allemande Sky Deutschland. "Et lorsque l'on n'est pas chez soi mais allongé dans une chambre d'hôtel, c'est évidemment désagréable."

"Si un jeune pilote arrive et s'assoit dans votre voiture, avec laquelle vous avez remporté le championnat du monde, il est évident que tous ces facteurs ne contribuent pas à vous donner envie de sauter de joie dans votre chambre d'hôtel", ajoute Wolff.

Lire aussi :

Assurant que Lewis Hamilton "va mieux", Toto Wolff se montre encore prudent quant à la suite des événements, alors que plusieurs obstacles doivent encore être franchis pour envisager sa présence au volant de la W11 sur le tracé de Yas Marina. "Je pense qu'il est sur la bonne voie", avance l'Autrichien. "Si le diagnostic des médecins est correct, il pourrait réussir à avoir un test négatif jeudi ou vendredi."

Ce test négatif pourrait toutefois ne pas suffire au septuple Champion du monde pour reprendre la compétition. À Abu Dhabi, les autorités locales appliquent des restrictions parmi les plus draconiennes rencontrées par la F1 cette année, ce qui a d'ailleurs nécessité une logistique inédite pour rejoindre le pays, où le paddock vivra littéralement sous cloche.

Le week-end dernier, George Russell a remplacé Lewis Hamilton chez Mercedes, grâce à l'accord de Williams. Selon le timing avec lequel la situation évolue, un tel accord pourrait être renouvelé. Les échéances annoncées par Toto Wolff sèment davantage le doute puisque les premiers essais libres auront lieu vendredi. Réglementairement, un pilote peut manquer ces séances et débuter son week-end lors des qualifications, mais cette situation n'aurait rien d'idéale.

Avec Christian Nimmervoll

partages
commentaires
Mercedes : Un duo Hamilton-Russell pourrait créer "la tourmente"

Article précédent

Mercedes : Un duo Hamilton-Russell pourrait créer "la tourmente"

Article suivant

Les notes du Grand Prix de Sakhir 2020

Les notes du Grand Prix de Sakhir 2020
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021