Formule 1 Essais de Bahreïn

La Mercedes W13 "sans pontons" fait ses débuts à Bahreïn

Les rumeurs disaient vrai : non seulement Mercedes se présente aux essais de Bahreïn avec une F1 2022 grandement modifiée mais de plus les pontons de celle-ci sont quasiment totalement effacés.

6

Cliquez sur les flèches ci-dessus ou utilisez celles de votre clavier pour passer d'une photo à l'autre.

Depuis la fin des essais de Barcelone, beaucoup d'observateurs s'attendaient à ce que Mercedes dévoile à Bahreïn une monoplace revue par rapport à celle qui avait pris à la piste lors des trois journées de février du côté de Montmeló. Et ces derniers jours, la presse italienne, via notamment des informations révélées par le Corriere della Serra, faisait état d'une possible orientation révolutionnaire, à savoir l'absence ou la quasi absence de pontons, poussant le concept de dégagement des flancs à un niveau extrême.

Les premières images de la W13 ce jeudi matin confirment bien tout cela puisque c'est effectivement une monoplace radicalement modifiée et avec des pontons très, très étroits qui a été sortie du garage de la marque allemande, avant d'être amenée sur la grille pour la photo de groupe en prélude au début de saison. Ce qu'il reste des pontons est évasé sur leur hauteur et forme une rampe vers l'arrière, ce qui laisse logiquement une place importante sur les côtés et l'arrière du plancher pour le flux d'air. L'on note la présence d'importantes ouïes de refroidissement sur les pontons eux-mêmes ou un peu plus en arrière et plus haut au niveau du capot moteur.

La structure d'impact latéral (SIPS) supérieure est, du fait de cette configuration, totalement ressortie et séparée des pontons en eux-mêmes, juste au-dessus de l'entrée d'air. Cette interprétation est unique, dans le sens où elle prend totalement le contrepied de l'évolution récente des designs des écuries (qui avait pour origine un choix technique fait par Ferrari en 2017) ainsi que l'intention de la réglementation qui fixait la zone où devait se trouver la SIPS et imaginait que les écuries adopteraient toutes une forme conventionnelle pour les pontons et leurs entrées. Mercedes a donc choisi de dissocier pontons et SIS, ce qui est une première.

Le septuple Champion du monde, Sir Lewis Hamilton, aura la tâche de piloter le premier cette nouvelle version de la W13 ce matin, avant que George Russell ne prenne le relais pour la session de l'après-midi.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Essais hivernaux 2022 de F1 à Bahreïn : le mode d'emploi
Article suivant Haas a dévoilé la livrée de l'après-Mazepin

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France