Réactions
Formule 1 GP de Miami

La présence de Bottas dans le top 10 a été éphémère

Alfa Romeo a connu un nouveau Grand Prix difficile à Miami. Les évolutions à venir sont attendues avec beaucoup d'impatience.

Charles Leclerc, Ferrari SF-23, Valtteri Bottas, Alfa Romeo C43, Esteban Ocon, Alpine A523

Valtteri Bottas 13e, Zhou Guanyu 16e : Alfa Romeo a obtenu au Grand Prix de Miami l'un de ses pires résultats d'ensemble de la saison jusqu'à présent, au terme d'une course décevante. D'autant que les qualifications avaient été prometteuses : pour la première fois de la saison, une monoplace de l'écurie s'est hissée en Q3, avec Bottas au volant.

Le Finlandais n'était pas entré dans les points et n'avait même pas évolué dans le top 10 depuis le Grand Prix de Bahreïn en ouverture de la saison ; en Floride, il s'est hissé au huitième rang dans le premier tour mais a rapidement rétrogradé à la dixième place avant de perdre irrémédiablement du terrain lors du reste de l'épreuve. Forcément, il accuse le coup.

"Le départ a été bon, nous étions dans une bonne position", a relaté Bottas. "J'ai essayé de m'accrocher au top 10, mais cela reflète malheureusement notre véritable rythme. D'une manière ou d'une autre, nous avons trouvé davantage de performance sur un tour hier, mais en course, tout s'équilibre. Telle est notre position actuelle."

Zhou Guanyu, lui, s'est efforcé tant bien que mal de trouver du positif dans cette performance, après un Grand Prix d'Azerbaïdjan passé par les Alfa Romeo en queue de peloton. "C'est mieux que le week-end dernier, mais [la gestion des pneus] continue d'affecter nos performances, surtout avec beaucoup de carburant", a indiqué le Chinois, relayé par le site officiel de la F1. "C'était très difficile pour moi de résister à l'Aston derrière et aux autres… même la Haas semble avoir un meilleur rythme que nous."

"Espérons que les évolutions que nous avons pour Imola pourront nous faire avancer, ce dimanche a été difficile. Nous avions un rythme génial sur un tour, puis aujourd'hui en course, tout était juste différent : la température, l'adhérence, la manière dont il faut gérer les pneus… ça nous a paru plus délicat."

Zhou Guanyu, Alfa Romeo C43

Zhou Guanyu a bien failli se faire prendre un tour par Max Verstappen avant l'arrêt au stand de ce dernier

La structure de Hinwil a pourtant tout tenté avec une stratégie mediums/durs pour Bottas et durs/mediums pour Zhou, mais c'était insuffisant pour prendre l'avantage sur la concurrence dans un milieu de peloton très serré : à l'arrivée d'une épreuve sans neutralisation, 27 secondes séparaient Lewis Hamilton, sixième, de Zhou, 16e.

"La performance sur un tour, en qualifications, était grandement liée à l'évolution de la piste", a expliqué Xevi Pujolar, directeur de l'ingénierie piste. "Si l'on regarde la course, la hiérarchie revient à la normale. Telle est notre position actuelle. Nous avons saisi l'opportunité en qualifications, nous étions compétitifs sur un tour, mais c'est surtout que les autres étaient probablement en difficulté."

"En course, nous avons fait de notre mieux ; nous avons divisé les stratégies afin d'essayer couvrir les scénarios potentiels, comme certains de nos concurrents. Magnussen a marqué un point, Valtteri essayait de se battre avec lui, et Zhou essayait de se battre avec Tsunoda et tous ceux-là. Nous avons besoin d'un pas en avant supplémentaire, il faut que nous revenions aux portes du top 10 afin de nous battre pour ces derniers points."

Les pilotes Alfa Romeo vont désormais attendre avec impatience les prochaines évolutions. "Le fait est que nous avons vraiment besoin de ces nouvelles pièces que nous aurons à Imola. Espérons que cela représentera une amélioration et que nous pourrons nous battre pour le top 10. Ça aurait été sympa de les avoir plus tôt !" sourit Bottas.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Montoya : Miami est une "opportunité gâchée" pour Pérez
Article suivant L'asphalte de Miami va se bonifier avec le temps

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France