Réactions
Formule 1 Essais de Barcelone

Norris : "J'aurais préféré être dernier"

Lando Norris ne se réjouit pas vraiment de l'attention automatiquement entraînée par son meilleur chrono réalisé mercredi à Barcelone.

Lando Norris, McLaren MCL36

Leader de la première journée d'essais hivernaux à Barcelone mercredi, Lando Norris se serait en fait bien passé de cette performance. Avec un chrono en 1'19"568, chaussé des pneus C4 de la gamme Pirelli, il a placé McLaren au sommet de la feuille des temps après avoir bouclé 103 tours au total. La hiérarchie à ce stade des tests présente un intérêt plus que limité mais certains clichés ont la vie dure et l'attention portée aux chronos ne réjouit pas le pilote britannique.

"Il est beaucoup trop tôt pour dire quoi que ce soit, évidemment", rappelle-t-il. "Maintenant que nous sommes P1, tout le monde va penser que nous allons gagner le [premier] Grand Prix. Aucune chance. Je pense que nous avons fait de bons progrès depuis le début de la journée, mais ce n'est que la première de la saison et même si nous étions incroyables maintenant, tout pourrait changer d'ici la première course."

"Le rythme de développement que chacun va imposer durant la première partie de saison va être extrêmement élevé. Je ne voulais pas être premier. J'aurais préféré être dernier car maintenant, les attentes sont tellement élevées que tout le monde pense que nous sommes incroyables. Je crois que nous avons juste un plan de roulage légèrement différent des autres. Nous verrons ces prochains jours, d'autres iront probablement beaucoup plus vite que ce que j'ai fait."

Norris aurait aimé rouler encore plus

Lando Norris demeure très satisfait du travail accompli mercredi par McLaren, alors que Daniel Ricciardo lui succède ce jeudi au volant de la MCL36. Il s'est rapidement senti en confiance au volant de la nouvelle monoplace de Woking.

"Dans un sens, je m'attendais à pire vous savez, je m'attendais à plus de choses auxquelles m'adapter", reconnaît-il. "Mais dans l'ensemble, beaucoup de choses étaient assez similaires et c'était bien, car ça m'a permis d'être tout de suite dedans et de me sentir en confiance assez rapidement. Je pense que nous avons fait du bon boulot de ce côté. On parle beaucoup des différences entre la voiture et celle de l'an dernier, mais quand je suis monté dedans, je me suis dit : 'Elle n'est pas si différente de l'an dernier'. Il y a juste beaucoup de médiatisation et tout le monde s'attend à beaucoup de différences."

Malgré la centaine de tours couverts mercredi, quelques petits soucis de jeunesse ont entravé le roulage de Lando Norris, qui tire toutefois un bilan définitivement positif de cette première véritable prise de contact à Barcelone.

"J'aurais aimé faire un peu plus de tours", admet-il. "Nous avions prévu d'en faire plus mais nous avons eu quelques problèmes ici et là. Mais nous apprenons encore beaucoup de choses. Je crois que ça reste une journée très importante, surtout avec la nouvelle réglementation, ce sont des journées plus importantes que jamais. Elles sont cruciales pour le développement des deux ou trois prochains mois, et peut-être même plus. C'est important de tout comprendre, donc nous prenons notre temps. C'est un bon début d'essais avant les prochains jours."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Les problèmes d'Alfa Romeo n'inquiètent pas Bottas
Article suivant Guerre en Ukraine : La F1 suit "attentivement" la situation

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France