Norris : McLaren n'est pas "à des kilomètres de Mercedes et Red Bull"

Lando Norris, quatrième du Grand Prix de Bahreïn, pense que McLaren s'est rapproché des avant-postes, occupés par Mercedes et Red Bull.

Norris : McLaren n'est pas "à des kilomètres de Mercedes et Red Bull"

Lando Norris n'a pas raté sa rentrée des classes. Pour le premier rendez-vous de la saison, le pilote McLaren accroche la quatrième place en course, un excellent résultat compte tenu de sa septième position sur la grille de départ. Devancé par son nouvel équipier, Daniel Ricciardo, ainsi que par Pierre Gasly et Charles Leclerc avant l'extinction des feux, le Britannique estime que la course s'est jouée dès les premiers tours.

"Nous avons été les plus forts lors des dépassements en début de course, en éliminant Daniel, Pierre et, quelques tours plus tard, Charles", explique Norris. "[Nous étions plus forts] au niveau du rythme qu'en bagarre dans le peloton. Après les premiers tours, j'ai simplement surveillé les pneus et j'ai contrôlé le rythme, ce qui est une bonne chose à faire sur ce circuit. Ensuite, tout était très simple, c'était une course en solitaire et je n'ai pas eu à attaquer trop fort. Quatrième est un bon résultat et c'est beaucoup de points."

Lire aussi :

La quatrième place de Norris, s'ajoutant à la septième de Ricciardo, offre 18 points à McLaren ainsi que la troisième position du classement général. L'intégration du bloc Mercedes, réalisée cet hiver, semble avoir fait du bien à l'écurie britannique. Ainsi, Norris est convaincu que son équipe s'est rapprochée de Mercedes et Red Bull, les deux premières forces du classement constructeurs en 2020.

"Nous pouvons être heureux, nous avons fini devant Pérez", poursuit Norris en prenant l'exemple de la remontée du pilote Red Bull Sergio Pérez. "Même s'il a eu quelques problèmes et qu'il aurait dû être mieux classé, nous nous sommes qualifiés devant lui. Nous ne sommes pas à des kilomètres de Mercedes et Red Bull par rapport à la saison dernière. Je pense que nous avons réduit l'écart et nous espérons le réduire encore plus sur certains circuits. Il est difficile de dire si nous sommes aisément meilleurs [que les sept autres équipes], je ne sais pas quel était le rythme de l'AlphaTauri, je pense qu'une belle guerre se dessine."

Cependant, il n'y a pas que du bon à retenir du côté de Woking au terme de la première manche de la saison. Norris indique qu'il reste encore du pain sur la planche. La position reculée des deux pilotes McLaren sur la grille de départ à Sakhir fait partie des zones à améliorer, d'après l'auteur d'un podium en catégorie reine.

"Il y a beaucoup de bons points, quelques mauvais et des choses sur lesquelles nous devons travailler, clairement", commente-t-il. "Nous pouvons faire encore mieux [qu'à Bahreïn]. Nous devons améliorer nos samedis, probablement plus que nos dimanches."

partages
commentaires

Voir aussi :

Gasly rumine son combat avorté contre McLaren et Ferrari

Article précédent

Gasly rumine son combat avorté contre McLaren et Ferrari

Article suivant

Le sang-froid de Pérez pour rallumer la lumière et briller

Le sang-froid de Pérez pour rallumer la lumière et briller
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Lando Norris
Équipes McLaren
Auteur Aurélien Attard
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021