Norris : Sainz m'a "fait de l'ombre" chez McLaren

Lando Norris estime que Carlos Sainz était sous-estimé lorsqu'ils faisaient équipe chez McLaren.

Norris : Sainz m'a "fait de l'ombre" chez McLaren

Carlos Sainz et Lando Norris : deux pilotes qui ont indéniablement impressionné lors de la saison 2021 de Formule 1, prenant les cinquième et sixièmes places du championnat derrière les Mercedes et les Red Bull, dominatrices.

Norris a nettement amélioré son niveau de performance, profitant certes des progrès de McLaren : le Britannique a signé quatre podiums – contre un seul dans ses deux premières saisons – et marqué 160 points, 14 de plus que lors des campagnes 2019 et 2020 réunies.

Auparavant chez McLaren, Sainz avait largement dominé Norris lors des débuts de ce dernier en Formule 1 (96-49) avant de le battre à nouveau en 2020, avec un rapport de force certes bien plus équilibré (105-97).

"Je pense que ma deuxième année était bonne", commente l'Anglais. "J'estime que Carlos est l'un des meilleurs pilotes en Formule 1. Ça ne m'a pas donné l'air aussi bon [que je l'étais], car il est un pilote extrêmement talentueux, et il a fait du très bon travail – bravo à lui. Je crois qu'il m'a un peu fait d'ombre, car il faisait un travail exceptionnel. Je pense que cette année [en 2021, ndlr], j'ai passé ce cap qui m'aurait permis d'être à son niveau, voire un peu meilleur."

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL35, Lando Norris, McLaren MCL35

Carlos Sainz et Lando Norris chez McLaren en 2020

Désormais associé à Daniel Ricciardo, Norris estime que sa progression est due au fait qu'il a "tout compris de ces dernières années" et à une meilleure voiture, au volant de laquelle il était plus confiant pour attaquer à la limite. En parallèle, Carlos Sainz a créé la surprise en devançant son estimé coéquipier Charles Leclerc au championnat, malgré un très faible temps de piste lui permettant de s'adapter à la Scuderia Ferrari et à sa nouvelle monoplace.

"J'ai toujours eu la motivation pour battre Carlos. En même temps, je n'étais pas du tout nerveux quand Daniel est arrivé", poursuit Norris. "Beaucoup de gens pensaient que c'était le cas, ou m'ont posé la question, car il a remporté plusieurs Grands Prix, il a fait des podiums. Tout le monde sait ce dont Daniel est capable car il a été dans une voiture qui a gagné des courses."

"Tandis que Carlos, personne ne savait si bien ce dont il était capable, car il avait été dans une Toro Rosso, une Renault et une McLaren. De plus en plus de gens se rendent compte de ce dont il est véritablement capable et du genre de pilote qu'il est, maintenant qu'il s'est mesuré à Charles et l'a souvent battu."

Lire aussi :

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

partages
commentaires
L'avenir de Masi en F1, un sujet crucial pour la FIA
Article précédent

L'avenir de Masi en F1, un sujet crucial pour la FIA

Article suivant

Honda quitte la F1 trop tôt, pour son responsable

Honda quitte la F1 trop tôt, pour son responsable
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021