Quand la FIA se moque des donuts d'Esteban Ocon

Après avoir voulu célébrer la fin de saison 2020 avec des donuts, Esteban Ocon a reçu une (fausse) pénalité de la part des commissaires du GP d'Abu Dhabi.

Quand la FIA se moque des donuts d'Esteban Ocon

Les donuts des pilotes à Abu Dhabi, lieu de la fin de saison depuis quelques années désormais, sont devenus une tradition de la Formule 1. On se souvient, bien entendu, de ceux de 2018, où trois des plus grands pilotes des 20 dernières années – Lewis Hamilton, Sebastian Vettel et Fernando Alonso – célébraient la dernière épreuve de la campagne et saluaient aussi le départ de la discipline du double Champion du monde espagnol.

Ce dimanche, la ligne droite de départ/arrivée a de nouveau été le théâtre de donuts, cette fois des Mercedes de Hamilton, Champion pour la septième fois, et de son dauphin Valtteri Bottas. Mais d'autres pilotes se sont essayés à l'exercice à d'autres endroits de la piste, à l'image de Kevin Magnussen, qui va quitter la F1, ou encore d'Esteban Ocon.

Lire aussi :

Le Français, justement, n'a pas été montré sur les images de la réalisation internationale au moment d'effectuer sa part du show. Et visiblement, c'était plutôt une bonne chose car l'exercice ne s'est pas déroulé de façon aussi grandiose que prévu. Le pilote Renault, partageant la vidéo du moment en question sur son compte Instagram après le Grand Prix, a eu bien du mal à faire fumer les pneus arrière de la R.S.20 et a plutôt offert aux gradins vides et aux commissaires présents quelques travers laborieux et peu de fumée.

"Un super dernier tour de course pour terminer cette saison folle, déçu de manquer la troisième place du classement constructeurs mais nous nous sommes battus jusqu'à la fin !" a-t-il posté dans le message accompagnant la vidéo et une photo. "La FIA n'a pas été impressionnée par mes [donuts] !"

En effet, sur la photo de son post (à retrouver ci-dessous), l'on peut apercevoir un écran de contrôle de l'écurie destiné à recueillir certaines informations, et notamment les messages de la direction de course. Est ainsi inscrit : "19:34 - Pénalité pour Ocon en raison de donuts ratés :)". Une touche d'humour bien sûr, la F1 étant un sport compliqué mais pas encore suffisamment pour que la réussite ou l'échec des donuts soit sanctionné.

Peu avant d'effectuer sa tentative, Ocon avait demandé la permission à la radio à son ingénieur de course, Mark Slade :
"- J'imagine que la réponse est non, mais est-ce que je peux faire un donut ?
- Je n'entends personne dire 'oui'... (rires) Ah... Cyril [Abiteboul] dit que tu peux y aller, Cyril dit que tu peux y aller.
- D'accord ! [...] Ah, j'aime ça."

partages
commentaires

Voir aussi :

Ricciardo "comblé" par les progrès de Renault avant son départ

Article précédent

Ricciardo "comblé" par les progrès de Renault avant son départ

Article suivant

Pourquoi le manque de spectacle n'était pas le plus gros souci à Abu Dhabi

Pourquoi le manque de spectacle n'était pas le plus gros souci à Abu Dhabi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie Course
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Esteban Ocon
Équipes Renault Sport
Auteur Fabien Gaillard
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021