Ocon regrette d'être parti en pneus pluie à Imola

Neuvième du Grand Prix d'Émilie-Romagne, Esteban Ocon a regretté après l'épreuve le choix de démarrer la course en pneus pluie, qui s'est avéré assez coûteux au vu du rythme affiché par l'Alpine.

Ocon regrette d'être parti en pneus pluie à Imola

Esteban Ocon a fait partie des rares pilotes qui ont démarré la course du Grand Prix d'Émilie-Romagne en gommes pluie (bleues), 16 des 20 concurrents ayant choisi les intermédiaires (vertes). Si les conditions humides du tracé d'Imola laissaient présager un choix difficile, il s'est rapidement avéré que cette décision n'était pas la bonne. Le Français s'est débarrassé de son train dès la fin du premier tour, profitant du Safety Car sorti pour l'accident de Nicholas Latifi, ce qui a toutefois envoyé l'Alpine #31 en queue de peloton.

Finalement, au terme d'une course compliquée, Ocon est parvenu à rallier l'arrivée au dixième rang, qui s'est transformé sur tapis vert en neuvième place après la pénalité infligée à Kimi Räikkönen. Un résultat qui ne satisfait pas forcément le pilote normand : "Je pense que nous avions notre place dans le top 10, c'est clair."

Lire aussi :

"Aujourd'hui, la course n'a pas été simple, au contraire du reste du week-end. Je crois que nous avions le potentiel pour être septième, huitième, quelque chose comme ça. Le rythme sur le sec était en fait assez solide, nous étions plus rapides que les Sauber [Alfa Romeo] aujourd'hui. Nous ne sommes pas exactement là où nous voulons être mais nous avons fait des progrès ce week-end au niveau du résultat obtenu. Nous étions à l'aise dans la voiture au moment de la piloter, Fernando et moi, et nous voulons inscrire plus de points lors de la prochaine course."

Interrogé sur le sujet par Motorsport.com, Ocon a expliqué les raisons de son départ en gommes pluie. "À l'heure qu'il est [après la course], c'est sûr, je serais parti en inters parce qu'ils étaient un cran au-dessus en termes d'adhérence sur le mouillé. À ce moment-là [avant le départ], nous avions eu l'info que beaucoup plus de voitures s'élanceraient en [pneus] pluie – finalement, il ne restait plus que [Pierre] Gasly et moi [et les Haas], donc ce n'était pas une bonne décision."

"Évidemment, nous avons perdu un peu de temps au départ, nous sommes repassés aux inters, et ça fonctionnait assez bien, mais malheureusement nous étions à l'arrière et ensuite il a fallu encore s'arrêter juste avant le drapeau rouge où nous avons perdu quelques positions. Ce n'était pas une course facile, comme je l'ai dit, il y avait assurément des opportunités."

Puis il a ajouté : "Fernando était sur les inters, il a perdu des positions au départ, j'ai revu son envol et il a perdu des places, mais j'avais moins d'adhérence avec les pneus pluie, donc Alonso a perdu quelques positions à ce moment-là, mais de mon côté je connais la raison [de mon mauvais départ], j'en connais exactement la raison, je ne sais pas exactement ce qui s'est passé pour Fernando."

partages
commentaires

Voir aussi :

Pourquoi Leclerc n'a pas dépassé Verstappen lors du dernier restart

Article précédent

Pourquoi Leclerc n'a pas dépassé Verstappen lors du dernier restart

Article suivant

Stats Imola 2021 - Verstappen rejoint un cercle très fermé

Stats Imola 2021 - Verstappen rejoint un cercle très fermé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Émilie-Romagne
Catégorie Course
Lieu Imola
Pilotes Esteban Ocon
Équipes Alpine
Auteur Fabien Gaillard
Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1 Prime

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1

Il y a 35 ans, Elio de Angelis a connu un accident au Circuit Paul Ricard, lequel n'aurait jamais entraîner sa mort, et dont la Formule 1 a tiré des leçons précieuses.

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

Formule 1
13 mai 2021
L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021