Formule 1
28 mars
Événement terminé
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
EL1 dans
1 jour
C
GP du Portugal
02 mai
EL1 dans
15 jours
09 mai
Prochain événement dans
21 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
60 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
77 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
108 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
136 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
143 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
164 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
168 jours
10 oct.
Course dans
178 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
193 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
200 jours
07 nov.
Course dans
207 jours

La panne de Pérez n'est pas source d'inquiétude pour Red Bull

Les pépins de fiabilité aperçus sur l'unité de puissance Honda au Grand Prix de Bahreïn n'inquiètent pas Red Bull Racing.

La panne de Pérez n'est pas source d'inquiétude pour Red Bull

Lors du premier Grand Prix de la saison 2021 de Formule 1, à Bahreïn, on a un temps cru que Sergio Pérez n'allait pas pouvoir prendre le départ. Pour ses débuts avec Red Bull, le Mexicain s'est immobilisé en bord de piste dans le tour de formation, victime d'un problème technique ; un second tour de chauffe a cependant eu lieu, et en parallèle, Pérez est parvenu à redémarrer sa monoplace pour s'installer au bout de la voie des stands en vue de l'extinction des feux. Dernier au premier tour, il a pris la cinquième place à l'arrivée.

D'après les propos de Helmut Marko dans une interview vidéo avec notre publication sœur en Allemagne, Formel1.de, ce souci survenu sur l'unité de puissance Honda n'est toutefois pas source d'inquiétude pour Red Bull. "Les problèmes que nous avons eus étaient principalement liés au logiciel", estime l'Autrichien. "La batterie de Pérez a été changée à la dernière minute. C'est probablement la raison pour laquelle il a soudain perdu la puissance. Il a été sensationnel, il a enlevé son volant, il a mené à bien tous les scénarios d'urgence avec sang-froid. Soudain la puissance est revenue. Mais il n'y avait pas de problème lié aux pièces. Toutes ces choses-là peuvent être résolues avec les adaptations appropriées, je pense."

Lire aussi :

Red Bull a en tout cas connu un week-end plus qu'encourageant à Bahreïn, où la RB16B était clairement la monoplace la plus rapide du plateau et où Max Verstappen n'a perdu la victoire que de justesse face à un Lewis Hamilton remarquable. L'écurie se tourne désormais vers Imola, où son bolide disposera d'évolutions, et où Mercedes craint que l'écart se creuse. Marko, pour sa part, est plus mesuré.

"Je pense qu'avec le package que nous avons – un moteur très compétitif et un châssis qui réagit bien à tout – nous serons à nouveau au niveau de Mercedes", ajoute-t-il. "Nous le savons désormais : on ne peut réussir face à Mercedes que si l'on est parfait. Tout doit être comme il faut. Nous présumons que la situation sera similaire [à Imola]. Espérons que le podium sera inversé, avec Max sur la plus haute marche."

C'est en tout cas clair : Red Bull a l'opportunité de remporter le titre mondial pour la première fois depuis 2013, dans un contexte où il faut répartir les ressources entre les développements aérodynamiques sur la monoplace 2021 et la nouvelle réglementation technique de l'an prochain.

"Je l'ai dit au début de la saison : c'est la saison la plus difficile pour nous depuis que nous sommes en Formule 1. D'un côté, nous sommes évidemment touchés par le plafond budgétaire, et de l'autre, nous voyons une opportunité de remporter le titre mondial. Par conséquent, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour le gagner – sans ignorer 2022. Il faut travailler en parallèle, et c'est désormais un risque, équilibrer les deux projets de manière que les deux soient un succès", conclut Marko.

Propos recueillis par Christian Nimmervoll

partages
commentaires
Ferrari : Les courses sprint seraient bénéfiques à la F1

Article précédent

Ferrari : Les courses sprint seraient bénéfiques à la F1

Article suivant

Wolff doute que Bottas ait été proche de prendre sa retraite

Wolff doute que Bottas ait été proche de prendre sa retraite
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Auteur Benjamin Vinel
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021
L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1 Prime

L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1

Daniel Ricciardo a été parmi les pilotes les plus virulents ces derniers mois pour dénoncer l'exploitation, selon lui à outrance, des images des accidents par la Formule 1. Une vision des choses compréhensible bien qu'excessive et vaine.

Formule 1
10 avr. 2021
Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen Prime

Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen

Juste avant de jouer la victoire au Grand Prix de Bahreïn avec une Red Bull finalement dominatrice, Max Verstappen a accordé une longue interview à Motorsport.com. Ses progrès depuis ses débuts, ses espoirs pour la saison à venir, la fin du règne de Hamilton... il s'est confié sur ces sujets en détail.

Formule 1
8 avr. 2021
Quand la carrière d'un pilote de F1 ne dura que 800 mètres Prime

Quand la carrière d'un pilote de F1 ne dura que 800 mètres

Les débuts en Formule 1 de Nikita Mazepin, à Bahreïn, n'ont duré que quelques mètres, mais une saison complète l'attend grâce à ses soutiens financiers. En 1993, Marco Apicella n'a, lui, été pilote de Grand Prix que pendant 800 mètres. Voici son histoire.

Formule 1
7 avr. 2021